L’ÉTEN­DARD CIEL ET BLANC

Avec ses 45 trous aux portes de la ca­pi­tale et son au­ra spor­tive, le Ra­cing Club de France-la Bou­lie est l’un des clubs phare de la ré­gion pa­ri­sienne. Comme la plu­part des grands golfs pri­vés, il s’ouvre à tous du­rant l’été. L’oc­ca­sion de pro­fi­ter de ses

Golf Magazine - - CLUB DU MOIS - DE NOTRE EN­VOYÉ SPÉ­CIAL JEAN-ÉDOUARD BISSONNET - PHO­TOS F. BÉRAUD / F. SCIMECA / C. COURALET

Même après plus de vingt-cinq ans pas­sés au sein du Ra­cing Club de France-la Bou­lie, Christophe Ra­vet­to res­sent tou­jours ce pe­tit frisson lors­qu’il ar­rive face au ma­jes­tueux club-house de style an­glo-nor­mand. «Il y a ici une at­mo­sphère unique, un es­prit spor­tif, un pas­sé si riche…» , ex­plique le nou­veau ca­pi­taine de l’équipe de Gou­nouil­hou, le cham­pion­nat de France mes­sieurs 1re di­vi­sion. Cette épreuve, qu’il a lui­même dis­pu­tée quinze fois et ga­gnée à sept re­prises, a été rem­por­tée seize fois par le club (comme la Gol­fers’ Club avec les dames), la pre­mière re­mon­tant à 1959. Car faire par­tie du RCF-LA Bou­lie, c’est ap­par­te­nir au golf le plus ti­tré de France, dans la li­gnée des Fran­çois Il­louz, Phi­lippe Plou­joux et Tho­mas Levet… ou, plus ré­cem­ment, d’autres en­fants du club comme Alexan­dra Vi­latte, An­toine Sch­wartz et les frères Roz­ner, Oli­vier et An­toine, qui conti­nuent à por­ter haut les cé­lèbres cou­leurs ciel et blanc. Sans ou­blier une pro­met­teuse re­lève avec Agathe Laisné, Fré­dé­ric La­croix ou Sé­bas­tien Gan­don, qui contri­buent d’ores et dé­jà à en­ri­chir un pal­ma­rès comp­tant plus de cent pres­ti­gieux titres par équipes! «Notre ob­jec­tif est bien sûr de faire per­du­rer la gran­deur du club, mais nous cher­chons aus­si à ou­vrir La Bou­lie sur l’ex­té­rieur» , ex­plique JeanF­ranck Bu­rou, le di­rec­teur gé­né­ral du Ra­cing Club

de France, une struc­ture om­ni­sports riche de treize sec­tions. Long­temps consi­dé­ré comme une ci­ta­delle im­pre­nable que l’on re­garde de loin en rê­vant d’y en­trer, le golf de La Bou­lie, qui to­ta­lise au­jourd’hui 1400 membres, re­crute de nou­veaux ra­cing­men. «Le pro­ces­sus d’en­trée est tou­jours le même, avec deux par­rains et le pas­sage de­vant la com­mis­sion d’ad­mis­sion,

mais il n’y a plus de liste d’at­tente» , re­prend le di­rec­teur de ce golf fon­dé aux portes de Pa­ris en 1901 et comp­tant 45 trous. Deux vrais 18 trous avec la Val­lée, le par­cours de cham­pion­nat, et la Fo­rêt, un tra­cé plat, boi­sé et tech­nique construit en 1968, plus la Col­line, un jo­li 9 trous com­po­sé de pars 3, idéal pour l’en­traî­ne­ment ou les dé­bu­tants.

HÔTE DE CHAM­PIONS

Ain­si, en un peu plus d’un siècle, le club créé sur les terres de la ferme de La Bou­lie au­ra tout connu. Après le pre­mier Open de France, joué en 1906 et rem­por­té par Ar­naud Mas­sy, dix-neuf autres sui­virent jus­qu’en 1986. Les plus grands cham­pions s’y sont pres­sés, de Har­ry Var­don à Byron Nel­son, en pas­sant par Jack Ni­ck­laus et Ar­nold Pal­mer ve­nus dis­pu­ter la coupe du monde, mais aus­si Nick Fal­do et Se­ve­ria­no Bal­les­te­ros, ce der­nier dé­te­nant tou­jours le re­cord du par­cours en 61 sur la Val­lée, lors de l’open de France 1986. Sans ou­blier Ti­ger Woods, lors des cham­pion­nats du monde ama­teurs 1994. Le club a éga­le­ment connu

deux guerres mon­diales, dont la se­conde le lais­se­ra ex­sangue et ra­va­gé. Il fau­dra at­tendre 1951 et le ra­chat du golf de Pa­ris par le Ra­cing Club de France pour qu’il re­trouve de sa su­perbe. Le tra­cé de la Val­lée est alors en­tiè­re­ment re­cons­truit. « Il ne reste plus grand-chose du tra­cé d’ori­gine des­si­né par le cham­pion écos­sais Willie Park. Mais il est de­meu­ré par­fai­te­ment dans l’es­prit des golfs de l’époque, avec ses bun­kers où le sable re­monte haut, et son tra­cé in­tel­li­gent qui de­mande ré­flexion et pla­ce­ment de balle » , ex­plique l’ar­chi­tecte Alain Prat, en charge des ré­fec­tions sur la Val­lée. Et ce­lui à qui l’on doit le par­cours bre­ton de Plé­neuf-val-andré ne chôme pas. Ces der­nières an­nées, plu­sieurs trous ont été re­ma­niés, comme le 3, dont le tee de dé­part a été re­cu­lé et sur­éle­vé de 2 mètres, le 4 et le 17, avec la res­tau­ra­tion et l’ajout de bun­kers, ou en­core le par 3 du 15, presque en­tiè­re­ment re­ma­nié, à l’ex­cep­tion du green… « Les pars 5 sont plu­tôt fa­ciles si vous les abor­dez intelligemment, mais les pars 3 sont la vraie dif­fi­cul­té du par­cours, tou­jours bien dé­fen­dus» , com­mente Franck Lo­ren­zo-ve­ra, l’un des cinq pros du club, en charge du haut ni­veau. Car si les trous 13, 14, 15 et 16, al­ter­nant pars 3 et pars 4 très tech­niques, consti­tuent sû­re­ment le pas­sage le plus com­plexe, les greens donnent, eux aus­si, beau­coup de fil à re­tordre. En ef­fet, le 6, sur­éle­vé et en mon­tée, ou en­core le 8, le 16 et le 18 en double ou triple pla­teau, conju­gué à une ex­trême ra­pi­di­té, sont de vrais juges de paix. «Lors des grandes épreuves, les greens sont ton­dus quatre fois par jour» , ex­plique Guillaume Grall, le green­kee­per, 2 d’in­dex, qui a en­tre­pris l’hi­ver der­nier, avec son équipe de vingt per­sonnes, un for­mi­dable tra­vail d’ébran­chage à 2,50 mètres du sol et de net­toyage des sous-bois. «On ne perd plus au­cune balle et elles sont tou­jours jouables» , se fé­li­cite Bru­no Pac­cio­ni, le pré­sident du club, qui n’ou­blie pas pour au­tant l’une des mis­sions pre­mières du RCF-LA Bou­lie: la for­ma­tion. Plus de 180 en­fants fré­quentent l’école de golf, en­ca­drés par les pros en­sei­gnants, tan­dis que l’aca­dé­mie La Bou­lie, sorte de sport-études créé de­puis l’ar­ri­vée de Franck Lo­ren­zo-ve­ra, doit for­mer les ta­lents de de­main. La preuve que le RCF-LA Bou­lie n’a pas l’in­ten­tion de perdre sa pre­mière place…

Vue aérienne du golf du RCF-LA Bou­lie avec, au centre, son club-house et, de gauche à droite, les greens du 13, du 9 et du 16 du tra­cé de la Val­lée, sans ou­blier le green du 18 de la Fo­rêt, tout en haut de l’image.

Le 16 de la Val­lée est un long par 4 étroit et en mon­tée. L’un des trous clés !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.