GOL­FEUR MAS­QUÉ

Ob­ser­ver un golf en toute dis­cré­tion, puis don­ner la pa­role à son di­rec­teur, tel est le prin­cipe du «gol­feur mas­qué». Ce mois-ci, il s’est ren­du au golf de Saint-sam­son, dans les Côtes-d’ar­mor.

Golf Magazine - - SOMMAIRE - DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL DANS LES CÔTES-D’AR­MOR, ALAN-CH­RIS­TO­PHER GES­LIN (TEXTE).

Vi­site sur­prise à St-sam­son, dans les Côtes-d’ar­mor.

La Côte de gra­nit rose : à la lec­ture de ce simple énon­cé, on se plaît à rê­ver de longues ba­lades vi­vi­fiantes sur les plages de Tré­gas­tel, Per­rosGui­rec ou en­core Plou­gres­cant, d’une vi­rée aux Sept-îles, de dé­gus­ta­tions de spé­cia­li­tés gas­tro­no­miques bre­tonnes dont le fa­meux koui­gn-amann, voire d’une vi­site du cé­lèbre ra­dôme de Pleu­meur-bo­dou, cette énorme boule blanche d’où, en 1962, par­taient les pre­mières liaisons té­lé­vi­sées par sa­tel­lite. Et le gol­feur dans ce « tea­sing » tou­ris­tique ? Nous ne l’ou­blions pas car les par­cours va­riés et at­trac­tifs ne manquent pas dans les Cô­tesd’ar­mor. Un exemple avec ce­lui de Saint-sam­son, inau­gu­ré en 1965 et dont le tra­cé ori­gi­nel est dû au ca­bi­net d’ar­chi­tectes bri­tan­nique Haw­tree & son. Un « ca­price » de l’époque d’un ban­quier pas­sion­né de la pe­tite balle blanche, Jacques Fer­ron­nière. Le tra­cé est clai­re­ment d’ins­pi­ra­tion an­glo­saxonne, et on en veut pour preuve les dé­parts sou­vent proches les uns des autres. Il n’y a pas ou peu de re­lief et au­cun trou ne res­semble à un autre, bien qu’ils aient tous un point com­mun : les greens sont pa­reils à des timbres- poste qu’il n’est pas si simple d’at­teindre ! Exemple avec le trou 4, un par 3 as­sez scé­nique de 157 m dé­fen­du par trois bun­kers. À Saint-sam­son, les bun­kers de greens sont ex­clu­si­ve­ment la­té­raux et au­to­risent des at­taques fron­tales rou­lées. Les ama­teurs de ce type d’exer­cice se ré­ga­le­ront, d’au­tant que les avant-greens sont de bonne qua­li­té. L’uti­li­sa­tion du put­ter est même sou­vent re­com­man­dée. Trois trous pour­ront sa­tis­faire les « co­gneurs » (le 11 et le 12, deux pars 5, et le 16, un long par 4 de 397 m), mais l’adop­tion d’une bonne stra­té­gie est l’une des ca­rac­té­ris­tiques de ce par­cours qui res­pire le grand air, de ré­cents tra­vaux d’éla­gage per­met­tant dé­sor­mais une vi­sion trans­ver­sale entre cer­tains trous. Entre pins et ro­chers (dont cer­tains im­po­sants « sièges » dé­corent quelques dé­parts), avec une pe­tite touche de mer (vi­sible du club-house et du green du 18), telle est l’am­biance de Saint-sam­son, par­cours très lu­dique qui, compte te­nu de ses nou­velles struc­tures d’en­traî­ne­ment, en­tend pas­ser un nou­veau cap. Qu’on se le dise, à l’ouest il y a du nou­veau ! N’hé­si­tez donc pas à ve­nir, vous vous sou­vien­drez long­temps de cette ex­pé­rience bre­tonne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.