RÈGLES

Golf Magazine - - SOMMAIRE -

Quiz « balle au re­pos dé­pla­cée ».

LES FAITS

Lors du 2e tour du Tra­ve­lers Cham­pion­ship, sur le trou n° 3, Zach John­son putte pour bir­die. Sur ce putt de 5,50 mètres, la balle de l’amé­ri­cain s’ar­rête au bord du trou. Il la re­garde de loin puis s’ap­proche de sa balle et com­mence à comp­ter. Une fois ar­ri­vé à dix, il fait le tour du trou et po­si­tionne son put­ter au-des­sus de la balle, sans le po­ser au sol. Il s’ap­prête à jouer lors­qu’il voit la balle va­ciller. Il re­tire alors son put­ter et la balle tombe dans le trou ! L’ar­bitre ap­pe­lé en ren­fort de­mande fi­na­le­ment à Zach John­son de re­pla­cer sa balle au bord du trou et de jouer pour 4, soit le par.

LE COM­MEN­TAIRE

La règle 16-2 sti­pule que, lorsque la balle est en sus­pens au bord du trou, le joueur doit la re­joindre dans un dé­lai rai­son­nable puis at­tendre dix se­condes sup­plé­men­taires afin de dé­ter­mi­ner si elle est au re­pos. Si la balle tombe dans le trou avant les dix se­condes, au­cune pé­na­li­té n’est en­cou­rue. Si elle tombe au-de­là des dix se­condes, on consi­dère qu’elle est en­trée avec le der­nier coup, mais on ajoute un coup de pé­na­li­té à son score. Dans notre cas, Zach John­son s’ap­prê­tait à jouer son coup sui­vant lorsque la balle s’est mise à bou­ger. Comme il ne vou­lait pas cou­rir le risque de dé­pla­cer une balle en mou­ve­ment, il a re­le­vé son put­ter. L’ar­bitre a consi­dé­ré que la balle au re­pos avait été dé­pla­cée par le joueur et, se­lon la nou­velle règle lo­cale mise en place en 2017 (dé­pla­ce­ment ac­ci­den­tel d’une balle sur le green), il a de­man­dé au joueur de re­pla­cer, sans pé­na­li­té, sa balle au bord du trou, puis de la jouer.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.