Bar­rier en Su­per­bike

GP Racing - - Newsgpracing -

Vain­queur de la Coupe du monde Superstock 1000 en 2012, Sylvain Bar­rier es­pé­rait – dé­jà – à l’époque re­joindre les rangs du pres­ti­gieux Mon­dial SBK. Mais faute de place, le pi­lote BMW a dû re­par­tir à la dé­fense de son titre pour fi na­le­ment pas­ser en Su­per­bike en 2014. Après avoir es­sayé la S 1000 RR of­fi cielle à Je­rez, c’est au gui­don d’une ver­sion EVO de la spor­tive teu­tonne que le Fran­çais fe­ra ses dé­buts dans la ca­té­go­rie. Une ma­chine qu’il a pu tes­ter en Es­pagne. « Notre par­tie- cycle et le bras os­cil­lant étaient stock, ex­plique Sylvain. L’amor­tis­seur était un an­cien mo­dèle, mais le té de fourche vient de la Su­per­bike. Öh­lins, mal­gré la nouvelle ré­gle­men­ta­tion qui dé­fi nit un prix maxi­mum pour les sus­pen­sions, nous a four­ni une très bonne fourche. On a réus­si à faire les mêmes chro­nos qu’avec la Su­per­bike, le po­ten­tiel est donc là. » Et avec la nouvelle ré­gle­men­ta­tion, cô­té spec­tacle, là aus­si il y a du po­ten­tiel. « Il va y avoir de la bas­ton à ou­trance, comme en Mo­to2, sou­rit le na­tif d’Oyon­nax. La tac­tique de course va jouer, les teams vont se battre entre eux et le pi­lote va pou­voir faire la dif­fé­rence. En tant que pi­lote, je ne peux pas es­pé­rer mieux. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.