EU­GENE LA­VER­TY JOUE LES ÉQUI­LI­BRISTES

GP Racing - - Newsgpracing -

Pas­ser d’une Su­zu­ki of­fi cielle de Su­per­bike qui titre près de 230 che­vaux à une ma­chine de trial de moins de vingt che­vaux, est un grand écart qui mé­rite ex­pli­ca­tion. Fan de trial, Eu­gene La­ver­ty est ve­nu se perdre en fo­rêt de Fon­tai­ne­bleau pour s’adon­ner à sa deuxième pas­sion. Une ses­sion dans les ro­chers pa­ri­siens à l’ini­tia­tive de Pas­cal Cou­tu­rier, le boss de Shoei Eu­rope et res­pon­sable de la com­pé­ti­tion pour le fa­bri­cant de casques ja­po­nais, qui fut lui- même à plu­sieurs re­prises cham­pion du monde par équipe de la spé­cia­li­té. « J’aime le trial, ça te fait tra­vailler ta tech­nique de syn­chro­ni­sa­tion avec la boîte, l’ac­cé­lé­ra­teur et les freins, ex­plique le ré­cent vain­queur de la course d’ou­ver­ture du cham­pion­nat du monde Su­per­bike à Phil­lip Is­land. J’ai été très sur­pris la pre­mière fois que j’ai dû sau­ter d’un ro­cher à l’autre. Nous qui ha­bi­tuel­le­ment de­vons al­ler tou­jours vite, là il faut prendre son temps. » Une len­teur qui n’a pas em­pê­ché Eu­gene de se râ­per le dos après avoir la­men­ta­ble­ment re­tour­né sa ma­chine lors d’une ten­ta­tive de roue ar­rière com­plè­te­ment... lou­pée !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.