Mar­quez

GP Racing - - Mag/ Motogp -

C’est l’idole que tous les sports nous en­vient. S’agis­sant de mo­to, le mieux que l’on puisse dire, c’est qu’il marche sur les pas de Va­len­ti­no Rossi. « Mon­sieur Sou­rire » est très accessible, même si sa po­pu­la­ri­té crois­sante im­pose une nouvelle or­ga­ni­sa­tion de son agenda. Dans les évé­ne­ments de re­la­tions pu­bliques, Marc se sent comme un pois­son dans l’eau. Peu im­porte qu’il fasse sem­blant ou qu’il ap­pré­cie réel­le­ment ce qu’on lui de­mande de faire, il semble tou­jours pas­ser un bon mo­ment. Il se­ra in­té­res­sant de voir son évo­lu­tion dans ce do­maine. C’est d’ailleurs tout aus­si édi­fi ant d’en­tendre Emi­lio Al­za­mo­ra par­ler de la per­son­na­li­té de Marc lors­qu’il était en­core plus jeune. « Ce qui m’a sur­pris, c’est qu’il était tou­jours dans le box, sur la piste ou avec sa fa­mille. Marc n’était pas le genre de gar­çon à faire un tour à vé­lo dans le pad­dock pour trou­ver quelque chose à faire ou quel­qu’un à qui par­ler. La rai­son de sa pré­sence ici était très claire pour lui. Il a fait preuve d’une énorme mo­ti­va­tion pour ap­prendre, il écou­tait tout avec une très grande at­ten­tion, et re­pro­dui­sait aus­si­tôt chaque chose qu’on ve­nait de lui ex­pli­quer. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.