2006 HON­DA CBR 1000 RR

GP Racing - - Endurancemondiale/ Honda -

Le V- twin de la VTR chas­sé par le qua­tre­cy­lindres de la CBR 1000 RR, l’en­ga­ge­ment de Hon­da se fait dé­sor­mais au tra­vers du dy­na­mique conces­sion­naire pa­ri­sien Na­tio­nal Mo­tos. Pas vrai­ment consi­dé­rée comme un team of­fi ciel, mais pas non plus com­plè­te­ment prise pour une struc­ture pri­vée, cette équipe af­fi che un ma­na­ger de choix en la per­sonne de Ch­ris­tian La­vieille. Au pied du po­dium l’an­née pré­cé­dente, les pre­miers tests de la sai­son montrent qu’il ne se­ra pas fa­cile d’al­ler cher­cher la concur­rence à la ré­gu­lière. Olivier Four, trans­fuge du SERT et qui connaît donc bien la Su­zu­ki, dé­jà ré­fé­rence en la ma­tière, se di­sait, au soir des der­niers tests de préparation aux 24 H du Mans, ras­su­ré par le ni­veau de la mo­to : « Mais j’en suis à es­pé­rer la pluie pour que nous puis­sions avoir une chance de nous mê­ler à la course en tête. » De fait, c’est tout le contraire qui s’est pro­duit avec une mé­téo prin­ta­nière, voire es­ti­vale, sur le cir­cuit man­ceau. Des condi­tions qui ont dé­clen­ché des chutes en cas­cade tant les fa­vo­ris ont pous­sé leurs mon­tures. Hon­da, ti­rant son épingle du jeu, a pu cueillir sa der­nière vic­toire sur une course de 24 heures. Huit ans plus tard, Neil Tuk­worth ai­me­rait bien voir la CBR 1000 RR- SP, des­cen­dante de la ma­chine de 2006, sur la plus haute marche du po­dium.

La CBR 2006 dont est dé­ri­vée la ma­chine ac­tuelle s’est im­po­sée aux 24 Heures du Mans dans un team pri­vé.

Mo­teur : 4-cy­lindres en ligne, 4-temps. Double arbre à cames en tête à 16 sou­papes. Re­froi­dis­se­ment li­quide. Cy­lin­drée : 999 cm3. Puis­sance : plus de 180 ch. Cadre : type Dia­mant alu­mi­nium double poutre. Sus­pen­sions : fourche Sho­wa, amor­tis­seur Sho­wa. Roues : 16,5. Freins : Nis­sin 6 pis­tons à l’avant, 4 pis­tons à l’ar­rière. Poids à vide : en­vi­ron 180 kg.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.