Vincent Phi­lippe di­gest

GP Racing - - Endurance -

Après un titre de cham­pion de France de la Mon­tagne en 125, la fa­mille Vincent casse sa ti­re­lire pour dis­pu­ter l’Open 125. Il y dé­croche une place en Équipe de France pour la sai­son 1998. S’en suit la dé­cou­verte de la 250, du mé­tier avec Her­vé Moi­neau et de la chute. En 1999, après son titre de cham­pion de France, il dis­pute son pre­mier Bol d’Or. Puis part sur les GP. Une ex­pé­rience qui du­re­ra jus­qu’en 2002, sans grands suc­cès. En 2003, dé­marre l’aven­ture Su­zu­ki avec, à ce jour, huit cam­pagnes vic­to­rieuses en cham­pion­nat du monde d’en­du­rance.

Pre­mière sai­son de Grands Prix 250 en 2000. Il est co­équi­pier de Ka­to.

Do­mi­nique Mé­liand, le boss du SERT, à qui il doit beau­coup.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.