Le ra­dial en Grands Prix

GP Racing - - Historique/ Michelin -

- Oc­tobre 1982 : pre­mière ap­pa­ri­tion du ra­dial lors d’une séance d’es­sais à Imo­la avec Mar­co Lu­chi­nel­li sur la Hon­da 500 NS. - Décembre 82-jan­vier 83 : pre­miers tests avec le HRC, à Rio au Bré­sil. - Mars 1984 : pre­mière ap­pa­ri­tion en course du ra­dial (avant et ar­rière) aux 200 Miles de Day­to­na. Fred­die Spen­cer roule avec la 500 NSR 4-cy­lindres (ver­sion avec les pots au-des­sus du mo­teur et le ré­ser­voir d’es­sence en des­sous). - Avril 1984 : pre­mière vic­toire de Spen­cer avec la 500 NSR 4-cy­lindres, Fred­die est de re­tour suite à sa bles­sure lors du pre­mier Grand Prix à Kya­la­mi (rayon de la jante AR en car­bone qui casse). - 1re vic­toire d’une monte com­plète rem­por­tée par Ran­dy Ma­mo­la au Mu­gel­lo. Ma­mo­la double Roche dans le der­nier tour. Ils roulent tous les deux avec les NS 3-cy­lindres HRC en ra­dial avant et ar­rière. - En 1984, le team Su­zu­ki Gal­li­na, Su­zu­ki GB (Rob McEl­nea) et Hon­da France (Ray­mond Roche rou­lait sur une RS avec mo­teur NS du HRC) utilisaient le ra­dial. - En 1985, le ra­dial se dé­mo­cra­tise sur les Ca­gi­va et les Chevallier mais, sur­tout, il ap­pa­raît en 250 cm3 no­tam­ment au HRC et sur les Ya­ma­ha du Team Ve­ne­mo­tos. Le ra­dial en 18’’ est aus­si uti­li­sé en en­du­rance chez Hon­da France et au SERT.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.