Elias se re­lance aux USA

GP Racing - - News Gp Racing -

Après une belle car­rière en Grand Prix et de bons ré­sul­tats en Mon­dial Superbike, To­ni Elias s’était re­trou­vé l’an pas­sé sans gui­don à plein- temps. Quelques rem­pla­ce­ments ici et là ( avec no­tam­ment six Grands Prix) n’ont pas suf­fi à lui per­mettre de re­trou­ver un bon gui­don pour 2016 et la car­rière de l’Es­pa­gnol sem­blait sé­rieu­se­ment tou­cher à sa fi n à 33 ans. Mais c’est fi na­le­ment grâce à un nou­veau rem­pla­ce­ment aux États- Unis en dé­but de sai­son – ce­lui de Jake Le­wis au sein du team of­fi ciel Su­zu­ki Yo­shi­mu­ra – que l’ex- cham­pion du monde Moto2 a re­trou­vé un nou­veau souf­fl e. Au­teur d’un splen­dide dou­blé à Aus­tin pour sa pre­mière course sur le conti­nent amé­ri­cain face aux stars lo­cales et au gui­don d’une GSX- R qu’il dé­cou­vrait, Elias a im­pres­sion­né ses em­ployeurs. Si bien qu’après un nou­veau suc­cès en Géor­gie, et le re­tour de Le­wis, il a fi na­le­ment été in­té­gré à l’équipe. Ac­tuel 4e du clas­se­ment pro­vi­soire de­vant un autre re­trai­té des Grands Prix, Clau­dio Cor­ti, Elias ne pointe qu’à 26 points du lea­der, l’in­oxy­dable Josh Hayes et sa Ya­ma­ha R1 du team Graves.

PRENDRE LA ROUE D’UN PI­LOTE, C’EST COMME TRICHER À UN CONTRÔLE À L’ÉCOLE ! Jorge Lorenzo

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.