La pose des tear-offs

GP Racing - - Encoulisses/ Racing Service -

Po­ser un tear-off semble simple, y par­ve­nir sans faire de bulle est une autre his­toire. Mi­chaël Ri­voire ap­plique le tear-off en quelques se­condes seule­ment tout en créant un vide d’air entre ce­lui-ci et l’écran. Ce vide d’air est ma­té­ria­li­sé par des ha­los arc-en-ciel : le phé­no­mène des an­neaux de New­ton.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.