UN DOU­BLÉ POUR FAIRE SON DEUIL

GP Racing - - Bold’or/ Rétrospective -

en cir­cu­lant sur une au­to­route en tra­vaux près de chez lui, en ban­lieue pa­ri­sienne. Sa fa­mille a in­sis­té pour que l’his­toire se pour­suive, et il y a donc deux ma­chines (ac­tion du haut) en­ga­gées dans la course, me­nées par Pierre-Étienne Sa­min (por­trait) et Frank Gross (ac­tion,n° 15) pour la pre­mière et par Jean Mon­nin et Ga­ry Green pour la se­conde. Au dé­part, les Su­zu­ki GS 1000 R des deux équi­pages font face à une plé­thore de spé­cia­listes (ou non) de l’en­du­rance et les favoris se comptent dans le(s) camp(s ad­verses), sur­tout vu les cir­cons­tances dans les­quelles l’équipe en­deuillée aborde l’épreuve reine de la spé­cia­li­té. Chez Ya­ma­ha, trois mo­tos sont ali­gnées pour ten­ter un ex­ploit frô­lé de­puis deux ans : Ray­mond Roche et Jean La­fond, Hu­bert Ri­gal et Boet van Dul­men puis Sa­dao Asa­mi et Kai­ji Ki­no­shi­ta, tous sur TZ 750. Chez Hon­da, Jean-Claude Che­ma­rin est as­so­cié à Ch­ris­tian Léon, tan­dis que les ré­cents cham­pions du monde d’en­du­rance, Her­vé Moi­neau et Marc Fon­tan, viennent faire briller leurs ga­lons aux cô­tés d’une troi­sième paire de choc avec les Amé­ri­cains Fred­die Spen­cer et Dave Al­da­na. En­fin, Ka­wa­sa­ki pré­sente les duos Bal­dé-Ter­ras, Hans­ford-Budd et Hu­guet-Hu­bin. Mais tous se­ront ba­layés par les chutes et/ou les casses mé­ca­niques et à l’ar­ri­vée, le dou­blé des Su­zu­ki, Sa­min-Gross de­vant Mon­nin-Green, tire des larmes de joie et de cha­grin mê­lés à l’en­semble de l’équipe. C’est la nais­sance of­fi­cieuse du SERT (Su­zu­ki En­du­rance Ra­cing Team), ac­tée of­fi­ciel­le­ment six mois plus tard et qui, 35 ans après, comp­te­ra 15 vic­toires au Bol d’Or et 14 titres de cham­pion du monde d’en­du­rance.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.