1994

GP Racing - - Bold’or/ Rétrospective -

Ils s’étaient ba­gar­rés plu­sieurs fois sur ce cir­cuit Paul-Ri­card pro­pice aux grandes ex­pli­ca­tions entre grands pi­lotes. Ils étaient in­té­grés à deux équipes, Hon­da et Ya­ma­ha, dont la ri­va­li­té avait fait beau­coup pour la no­to­rié­té du Bol d’Or. Do­mi­nique Sar­ron rou­lait pour Hon­da, Ch­ris­tian Sar­ron pour Ya­ma­ha. Alors, lors­qu’en 1994, Jean-Claude Oli­vier réus­sit à réunir les deux frères – fai­sant pour l’oc­ca­sion sor­tir de sa re­traite Ch­ris­tian, l’aî­né, qui avait ar­rê­té sa car­rière fin 1990 – en leur as­so­ciant le Ja­po­nais Ya­su­to­mo Na­gai (à d.), qui brillait en cham­pion­nat du monde Superbike, le big boss des Bleus par­vint à créer une al­chi­mie col­lec­tive qui se sol­da par une vic­toire his­to­rique. C’était la pre­mière d’une Ya­ma­ha sur l’épreuve, la sep­tième de Do­mi­nique Sar­ron (ci-des­sous), qui éga­lait Gus­tave Lefèvre au pal­ma­rès du Bol d’Or, la pre­mière d’un pi­lote ja­po­nais, la pre­mière avec deux frères pour se par­ta­ger le gui­don et la ré­com­pense su­prême au bout. Ce qui va­lut à Ch­ris­tian Sar­ron de lais­ser cou­ler quelques larmes, pour la pre­mière fois, sur un po­dium où l’eu­pho­rie co­ha­bi­tait avec les fris­sons d’émo­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.