2000

GP Racing - - Bold’or/ Rétrospective -

Le Bol d’Or a dé­mé­na­gé du Var dans la Nièvre, quit­tant un cir­cuit Paul-Ri­card ra­che­té par Ber­nie Ec­cles­tone, le grand ma­ni­tou de la For­mule 1 comme on dit, qui va en faire une piste com­plè­te­ment pri­vée ré­ser­vée aux es­sais des F1. À Magny-Cours, où la F1 jus­te­ment vient y dis­pu­ter le Grand Prix de France (ce­la du­re­ra de 1991 à 2008), les équi­pages dé­couvrent un tra­cé beau­coup plus phy­sique que ce­lui du Paul-Ri­card, où les ins­tants de re­pos se font rares. Pour cette pre­mière dans le centre de la France, la course se­ra belle, in­cer­taine, pleine de re­bon­dis­se­ments, et abou­ti­ra à l’ar­ri­vée sur une vic­toire de la Ya­ma­ha de Jean-Marc De­lé­tang, Fa­bien Fo­ret et l’Aus­tra­lien Mark Willis (photo), vain­queurs avec exac­te­ment une mi­nute et trente-cinq se­condes d’avance sur la Ka­wa­sa­ki de Ber­trand Se­bi­leau, Igor Jer­man et Lu­do­vic Ho­lon ! Un écart ra­ris­sime en­re­gis­tré sur un cir­cuit où filent les F1 à la vi­tesse de l’éclair. Magny-Cours inau­gure son pal­ma­rès « Bol d’Or » par une course de vi­tesse de 24 heures.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.