LU­CAS MAHIAS

IN­TER­VIEW

GP Racing - - News GP Racing -

Lu­cas, pour­quoi ce choix du Su­per­sport pour 2017 après avoir bou­clé une su­perbe sai­son sur la 1000 cm3 d’en­du­rance et de Su­per­stock ? C’est la ca­té­go­rie qui m’a tou­jours plu et je suis un peu tê­tu. J’ai com­men­cé en 600 cm3, j’ai ga­gné un peu par­tout dans cette ca­té­go­rie et il me manque une der­nière chose : le titre de cham­pion du monde Su­per­sport. J’ai rou­lé en Es­pagne, en France et en Al­le­magne avec suc­cès, je veux le titre mon­dial.

Tu as dé­cou­vert ta fu­ture mo­to, la nou­velle Ya­ma­ha R6, au Sa­lon de Mi­lan. Qu’en as-tu pen­sé ? Je la trouve très belle. Et c’est dé­jà beau­coup. Ça donne en­vie de mon­ter des­sus. C’est tout nou­veau, tout neuf. Même si les ca­rac­té­ris­tiques gé­né­rales sont plus ou moins les mêmes au ni­veau du mo­teur et du cadre, c’est quand même une nou­velle mo­to. Et puis elle in­carne le re­tour of­fi ciel de Ya­ma­ha en Mon­dial Su­per­sport, c’est in­té­res­sant.

Connais-tu ta nou­velle équipe et ton co­équi­pier ? Il s’agit de l’équipe ita­lienne GRT. Ils ont de l’ex­pé­rience et l’équipe tech­nique est dé­jà fi xée. Il y a tout pour que ça marche. Quant à Fe­de­ri­co Ca­ri­ca­su­lo, il est beau­coup plus jeune que moi. Je l’ai ren­con­tré à la pré­sen­ta­tion du team et tout s’est très bien pas­sé, on a bien ri­go­lé. J’es­père que ça va conti­nuer comme ça.

Quand mon­te­ras-tu sur la mo­to ? On a pris un peu de re­tard avec l’élec­tro­nique mais on de­vrait pou­voir l’es­sayer mi- dé­cembre ou dé­but jan­vier au plus tard. Je roule dé­jà avec l’an­cienne mo­to pour m’en­traî­ner, donc ça ne de­vrait pas po­ser pro­blème.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.