LO­REN­ZO PRI­VÉ DE TESTS

GP Racing - - News GP Racing -

Avec deux pe­tites jour­nées d’es­sais pour se fa­mi­lia­ri­ser avec sa nou­velle Du­ca­ti lors des tests post- GP de Va­lence, Jorge Lo­ren­zo a en­core beau­coup de tra­vail pour prendre ses marques et adap­ter son style à sa nou­velle mon­ture. Le Ma­jor­quin n’au­rait donc pas cra­ché sur une der­nière séance d’es­sais pri­vés avant l’hi­ver afi n de li­vrer quelques pré­cieuses in­di­ca­tions sup­plé­men­taires aux in­gé­nieurs de Bo­logne. Mais Ya­ma­ha et Lin Jar­vis ont dé­ci­dé de ne pas per­mettre à leur an­cien pi­lote de rou­ler sur la Des­mo­se­di­ci GP fi n no­vembre à Je­rez, comme sti­pu­lé dans le contrat liant la marque ja­po­naise au pi­lote es­pa­gnol. « Jorge est sous contrat avec Ya­ma­ha jus­qu’au 31 dé­cembre 2016, ex­plique le di­rec­teur de Ya­ma­ha Mo­tor Ra­cing. Le MotoGP, c’est une his­toire de sport et de bu­si­ness. Ya­ma­ha dé­pense beau­coup d’ar­gent, nous ne sommes pas une pe­tite équipe mais une so­cié­té in­ter­na­tio­nale qui a des in­té­rêts à tra­vers le monde que nous de­vons dé­fendre et pro­té­ger. Il y a une ques­tion d’image pour Ya­ma­ha mais aus­si pour nos spon­sors. Et puis nous ne sommes pas là pour ai­der nos ad­ver­saires ! »

LE FAIT QUE SU­ZU­KI RE­VIENNE À CE NI­VEAU, APRÈS S’ÊTRE RE­TI­RÉ QUELQUES AN­NÉES DES GRANDS PRIX, MONTRE À QUEL POINT CE CONSTRUC­TEUR EST FORT ET Ô COM­BIEN ILS PEUVENT ÊTRE COM­PÉ­TI­TIFS Ch­ris Ver­meu­len

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.