MO­TO2 : LA CHASSE EST OU­VERTE

GP Racing - - Analyse -

Quatre des prin­ci­paux gla­dia­teurs du der­nier Mon­dial Mo­to2 – Zar­co, Rins, Lowes, Fol­ger – ont quit­té l’arène. Des dé­parts qui ouvrent le champ de tous les pos­sibles pour la course au trône.

Zar­co par­ti en MotoGP, le pro­chain cou­ron­ne­ment de la ca­té­go­rie Mo­to2 se­ra ce­lui d’un roi in­édit. Ce­lui- ci pour­rait se ca­cher par­mi les pi­lotes qui, dé­jà, ani­maient la sai­son 2016. Le sta­tut d’homme à ( a) battre est prê­té à Tho­mas Lü­thi ( pho­to et en­ca­dré). Lo­gique au re­gard des ré­sul­tats, puis­qu’il n’est autre que le vice- cham­pion en titre. Et la vi­tesse n’est qu’un de ses di­vers atouts, par­mi les­quels un ma­té­riel per­for­mant et une ex­pé­rience non né­gli­geable. À 30 ans, le Suisse af­fi che un to­tal de 233 dé­parts dont 119 dans la ca­té­go­rie. Sur la route du sacre, le pre­mier de ses obs­tacles s’ap­pelle Fran­co Mor­bi­del­li. Ex- cham­pion d’Eu­rope Su­per­stock 600, le Romain fut le meilleur pi­lote d’une se­conde par­tie de sai­son 2016 conclue par cinq po­diums consé­cu­tifs. De quoi sa­tis­faire son team ma­na­ger

Pour en sa­voir plus sur le Mo­to2...

Mi­chael Bar­tho­le­my, qui en par­lait dès l’été der­nier comme d’ « un pré­ten­dant au titre en 2017 » . L’autre « grand » ad­ver­saire se nomme Ta­kaa­ki Na­ka­ga­mi, au­teur l’an pas­sé de son re­cord per­son­nel de points mar­qués. Sixième du gé­né­ral, il a sur­tout dé­blo­qué son comp­teur de vic­toires. Le Ja­po­nais au­rait fran­chi un cap cet hi­ver, au gui­don de la Ka­lex du Hon­da Team Asia. En té­moignent les tests hi­ver­naux de Je­rez et de Va­lence, où il s’est glis­sé en haut de la feuille des temps.

LA MEUTE DER­RIÈRE LES TROIS FA­VO­RIS

Der­rière ces trois fa­vo­ris, nom­breux sont les out­si­ders prêts à por­ter l’estocade. Vic­to­rieux à Mi­sa­no, Lo­ren­zo Bal­das­sar­ri en fait par­tie mais ga­gner sur le long terme né­ces­site d’ap­prendre à com­bi­ner vé­lo­ci­té et ré­gu­la­ri­té. Même constat chez Alex Mar­quez, ca­pable du meilleur comme du pire et qui jure de faire de la constance son ob­jec­tif. À l’in­verse, Ha­fi zh Syah­rin s’est ré­gu­liè­re­ment his­sé aux avant- postes ( dix Top 10 en 2016) sans coup d’éclat. Mais gare au dé­clic du cô­té du Ma­lai­sien. Des re­tours vont ve­nir égayer le pe­lo­ton, à l’image de ce­lui de Yon­ny Her­nan­dez. Fort de ses cinq an­nées de MotoGP, le Co­lom­bien as­sure qu’il est prêt à tout afi n de « se battre de­vant » . Autre come- back à suivre de près : ce­lui de Do­mi­nique Ae­ger­ter, dont l’aven­ture Tech­no­mag s’était ter­mi­née pré­ma­tu­ré­ment en Ara­gon la sai­son pas­sée. Par­mi les pos­sibles sur­prises pour­rait fi gu­rer Xa­vi Vierge. Vice- cham­pion d’Eu­rope Mo­to2 ( CEV) 2015, l’Es­pa­gnol a dé­cro­ché en 2016 le titre ho­no­ri­fi que de meilleur roo­kie et ter­mi­né sur des ba­garres pour des places dans les dix. Sa suc­ces­sion chez les « dé­bu­tants » de­vrait voir les pro­diges Brad Bin­der, Jorge Na­var­ro ou Fa­bio Quartararo s’adon­ner à d’in­tenses duels. Dif­fi cile de dire qui sau­ra ti­rer son épingle du jeu. Ren­dez- vous au Qa­tar pour les pre­mières ré­ponses.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.