VALENTINO ROS­SI (2000)

GP Racing - - Mag -

Les dé­buts sont rudes pour ce­lui qui sort de la cou­veuse Apri­lia et doit do­mes­ti­quer une 500 Hon­da NSR dont les ré­glages laissent à dé­si­rer. Valentino ne fi­nit pas les deux pre­mières courses (chutes), puis, pa­tiem­ment, il ap­prend et guide les in­gé­nieurs pour amé­lio­rer le com­por­te­ment de sa ma­chine. Il s’im­pose fi­na­le­ment à Do­ning­ton, en Grande-Bre­tagne, lors de la 9e épreuve de la sai­son, gagne un autre GP au Bré­sil... et achève cette pre­mière an­née à la place de vice-cham­pion du monde 500. Il rem­por­te­ra le titre mon­dial l’an­née sui­vante avant d’ajou­ter six autres cou­ronnes MotoGP à son pal­ma­rès ex­cep­tion­nel. À suivre...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.