EZPELETA VEUT DU STOCK

GP Racing - - News Gp Racing -

Si les Grands Prix se portent à mer­veille, la si­tua­tion du Mon­dial Su­per­bike est loin d’être sa­tis­fai­sante. Les spec­ta­teurs ne se pressent pas en masse de­vant leur TV ou sur les cir­cuits, les usines ne s’en­gagent pas of­fi ciel­le­ment, à l’ex­cep­tion de Ka­wa­sa­ki et Du­ca­ti, et le ni­veau de la grille est bien trop hé­té­ro­gène pour of­frir des courses de qua­li­té. Car­me­lo Ezpeleta, dont la so­cié­té Dor­na Sports gère les deux cham­pion­nats mon­diaux de vitesse, en a conscience et compte bien in­ter­ve­nir sur un rè­gle­ment tech­nique qui a dé­jà beau­coup évo­lué en WSBK ces der­nières an­nées. « Les règles ont be­soin d’être mo­di­fi ées, si pos­sible à comp­ter de l’an­née pro­chaine. Toutes les équipes sont d’ac­cord sur ce point. Le World SBK est un cham­pion­nat pour mo­tos de pro­duc­tion. Elles doivent être ba­sées sur les vé­hi­cules de pro­duc­tion, ce qui n’est ac­tuel­le­ment pas le cas. En ce mo­ment, les su­per­bikes s’ap­pa­rentent plus à des pro­to­types qu’à des ma­chines stocks, et ça n’est plus pos­sible. Par le pas­sé, le Su­per­bike était pen­sé pour concur­ren­cer le MotoGP, mais ça ne fonc­tionne pas. Vous ne pou­vez pas ri­va­li­ser avec le MotoGP. Nous avons be­soin de re­ve­nir à l’idée ori­gi­nale. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.