MV-3 1972 : ra­cée, ma­gni­fique et ef­fi­cace

GP Racing - - Rétro/ Expo 500 Gp -

Gia­co­mo Agos­ti­ni a rem­por­té à son gui­don quatre titres mon­diaux. Le trois-cy­lindres quatre-temps, ap­pa­ru en 1965, dé­ve­lop­pait 72 che­vaux à 12 500 tr/min. Guy Cou­lon : « C’est une belle mo­to qui a tout pour elle. Au dé­but des an­nées 70, c’est la ré­fé­rence en termes de te­nue de route, com­por­te­ment mo­teur, bruit... Elle ga­gnait tout ! Un vrai tra­vail avait été réa­li­sé sur le cadre, avec les ber­ceaux dé­mon­tables pour in­sé­rer le mo­teur au plus court. Les vis de fi xa­tion sont croi­sées afi n d’of­frir un maxi­mum de ré­sis­tance. Chaque dé­tail est pen­sé, comme le ten­deur de chaîne où la vis du bas a une pe­tite tête, alors que celle du des­sus a une tête plus haute afi n que la clé ne butte pas lors du ser­rage. Au­cun dé­tail n’est lais­sé au ha­sard. Rien de ré­vo­lu­tion­naire mais tout est par­fait. Jus­qu’à la bé­quille jaune, pour rap­pe­ler que le mé­tier de MV Agus­ta est avion­neur et qu’en aé­ro­nau­tique, tous les élé­ments non vo­lants sont peints en jaune... »

Le ma­gni­fique compte-tours Ve­glia est gra­dué jus­qu’à 15 000 tr/min. Le cadre tu­bu­laire re­gorge de so­lu­tions tech­niques très abou­ties, le trois-cy­lindres à re­froi­dis­se­ment par air est ga­vé par des car­bu­ra­teurs Dell’Or­to.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.