Triumph GP 500 MK II 1949 : la pre­mière

GP Racing - - Rétro/ Expo 500 Gp -

Dave Whit­worth a dis­pu­té le pre­mier cham­pion­nat du monde avec ce bi­cy­lindre qui dé­ve­lop­pait... 40 che­vaux ! Guy Cou­lon : « La quin­tes­sence de l’art bri­tan­nique. Ils avaient des mo­teurs très beaux, fi ables et per­for­mants... avec un rendement en adé­qua­tion avec le concept. Les pre­miers cy­lindres avaient des bos­se­lages rap­pe­lant qu’ils avaient eu une vie de groupe élec­tro­gène du­rant la Se­conde Guerre mon­diale avant de de­ve­nir mo­teur de Grands Prix ! Pour ce qui est de la par­tie- cycle, les in­gé­nieurs avaient des idées, mais ils étaient cer­tai­ne­ment limités par ce qui était dis­po­nible à cette époque de re­cons­truc­tion. »

Le bi­cy­lindre ca­lé à 360° est ga­vé par deux car­bu­ra­teurs à cuve sé­pa­rée. L’élé­gance de sa ligne n’a pas pris une ride, tout comme son ma­gni­fique compte-tours aux in­di­ca­tions in­ver­sées.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.