MV 500-4 1974 : le chant du cygne

GP Racing - - Rétro/ Expo 500 Gp -

Marque lé­gen­daire, MV Agus­ta a ces­sé de ga­gner avec l’ar­ri­vée des deux-temps au mi­tan des an­nées 70. Guy Cou­lon : « C’est un vieux concept, la fi n d’une époque. Mais la force de la MV était sur­tout sa qua­li­té de construc­tion. C’était très bien construit, ri­gou­reux. Il ne cher­chait pas à faire plus que ce qu’ils sa­vaient faire, ce qui of­frait à la fois fi abi­li­té et ef­fi ca­ci­té. Pour au­tant, les cadres n’étaient pas si sim­plistes, avec de nom­breuses so­lu­tions de sus­pen­sions, de ren­forts... Ils ont conti­nué à dé­fri­cher des op­tions de par­tie- cycle jus­qu’à la fi n, mais le concept mo­teur était ar­ri­vé au bout de son dé­ve­lop­pe­ment. »

Vé­ri­table oeuvre d’art, le ré­ser­voir pos­sède des en­fon­ce­ments pour per­mettre au pi­lote de pla­quer ses avant-bras et de se ca­cher der­rière le petit saute-vent. Le quatre-cy­lindres est ma­gni­fique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.