Hon­da 500 ELF 5 NSR V4 1986 : la ma­chine à bre­vets

GP Racing - - Rétro/ Expo 500 Gp -

Mue par un mo­teur Hon­da d’usine, la par­tie-cycle de cette mo­to ima­gi­née par l’in­gé­nieur An­dré de Cor­tance re­pre­nait des concepts uti­li­sés en au­to­mo­bile. Guy Cou­lon : « Le mo­teur por­teur était no­va­teur mais pose des pro­blèmes dans les ré­glages, comme en a eus Du­ca­ti à ses dé­buts en MotoGP. Tous les élé­ments sont im­bri­qués et la moindre mo­di­fi ca­tion d’un ré­glage in­duit celle d’un autre ré­glage. La sus­pen­sion avant mo­no­bras dé­clenche une dif­fi culté sur le frei­nage. Dé­jà, à l’époque, il fal­lait un double disque pour s’ar­rê­ter, et comme tu ne peux pas en caser un se­cond avec cette confi gu­ra­tion, il y a un double disque qui com­plique tout. C’est un peu comme l’ef­fet per­vers d’une aé­ro­dy­na­mique par­faite pour la vitesse de pointe qui em­pêche la mo­to de tour­ner. Le mo­no­bras, s’il n’est pas ri­gide, ce n’est pas idéal pour l’ali­gne­ment des roues... et s’il l’est trop, ce n’est pas bon pour la te­nue de route. Avec un bras os­cil­lant double, tu peux dis­so­cier la tor­sion de la fl exion la­té­rale. Toutes ces op­tions ont dis­pa­ru pour ces rai­sons- là. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.