De Cronk y Vod­dy à la 11e borne

GP Racing - - Rencontre -

J’aime beau­coup Cronk y Vod­dy, on peut y ar­ri­ver très vite et en sor­tir ra­pi­de­ment pour prendre la ligne droite. La der­nière par­tie va très vite. La mo­to vole sur des courbes des­cen­dantes jus­qu’à la 11e borne. On dit que les ha­bi­tués aux cir­cuits de course, comme Josh Brookes et moi, y freinent plus tard.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.