Ca­role 1998 : le seul titre en vi­tesse

GP Racing - - Rétrospective -

Ins­ti­tu­teur de for­ma­tion, en­ga­gé dans une foule de pro­jets as­so­cia­tifs, le jeune Ch­ris­tophe Guyot roule comme un dingue sur la route. Avec, à la clé, nombre de stages dans les hô­pi­taux. En charge d’une classe où le der­nier rang est en échec sco­laire com­plet, il pro­pose au rec­to­rat de ren­voyer les élèves en ap­pren­tis­sage de la lec­ture. On lui ré­pond qu’ils sont trop vieux. Et lors­qu’il va rou­ler à Ca­role, où il montre de sé­rieuses pré­dis­po­si­tions aux coups de gaz, il avoue qu’il a vingt-quatre ans, on lui ré­pond que pour dé­mar­rer la com­pé­ti­tion... il est trop vieux ! Par­tant de ce cre­do com­mun à son job et à sa pas­sion, il veut dé­mon­trer que rien n’est im­pos­sible. On lui conseille d’al­ler por­ter son pro­jet au­près du Con­seil gé­né­ral et ob­tient une bourse pour sou­te­nir l’idée que l’on peut y ar­ri­ver à tout âge. En 1989, il s’attaque au Pro­mo avec suc­cès. Entre es­sais en en­du­rance et en Su­per­bike mon­dial, il dé­croche son pre­mier titre de pi­lote en cham­pion­nat de France Su­per­bike. « C’est la plus grande émo­tion de ma car­rière.Bien sûr,je ne suis pas cham­pion du monde de Su­per­bike,mais je suis cham­pion de France de vi­tesse ! »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.