2005 : deuxième vic­toire au Mans

GP Racing - - Rétrospective -

À l’ex­cep­tion de Jean-Claude Oli­vier, qui était pas­sion­né par la com­pé­ti­tion, mes par­te­naires n’ont ja­mais été ob­sé­dés par les 24 Heures du Mans ou le Bol d’Or. Ils m’ont sui­vi pour ma dé­ter­mi­na­tion à mon­trer que tout était réa­li­sable. Et pour au­tant, il nous fal­lait être com­pé­ti­tifs sans bé­né­fi­cier de l’en­traî­ne­ment des autres courses puisque nous ne par­ti­ci­pions plus au cham­pion­nat du monde d’en­du­rance, mais au cham­pion­nat Su­per­bike.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.