LA CURVA AS­PAR DE VA­LENCE GLISSADES ET BOUSCULADES

Pre­mier vi­rage du cir­cuit de Va­lence, la Curva As­par est ré­gu­liè­re­ment le théâtre d’em­poi­gnades ten­dues, d’accrochages mons­trueux et de glissades de lé­gende.

GP Racing - - Décryptage - Par Jean-Ai­gnan Mu­seau. Infographie Laurent Hin­dry­ckx.

Au mo­ment de prendre les freins aux deux tiers de la ligne droite du cir­cuit de Va­lence – qui compte 876 mètres –, une Mo­toGP est à 335 km/ h. Le frei­nage, qui dure moins de cinq se­condes et qui in­duit de ré­tro­gra­der jus­qu’en troi­sième, per­met d’abor­der le point de corde à 135 km/ h. La re­mise des gaz de 0 à 100 % se fait en à peine plus d’une se­conde. C’est au 23e tour que Marc Marquez, qui vient de prendre les com­mandes de la course, perd l’avant. Il joue le titre mon­dial face à Andrea Do­vi­zio­so. Le pi­lote Du­ca­ti n’est pas en grande forme sur le tra­cé es­pa­gnol. S’il par­vient à conte­nir Va­len­ti­no Ros­si, il n’ar­rive pas à s’ap­pro­cher de Lo­ren­zo pour la qua­trième place. À ce stade, il suf­fi t, si Do­vi gagne, que Marquez ter­mine dans les 11 pre­miers pour dé­cro­cher sa sixième cou­ronne mon­diale, la qua­trième en Mo­toGP. Le com­bat qu’il livre, cou­ché sous sa Hon­da, coude et ge­nou gauche au sol, sur plu­sieurs di­zaines de mètres res­te­ra comme l’un des temps forts de l’his­toire de la ca­té­go­rie reine. Si cette fi gure le pri­ve­ra de sa 7e vic­toire de la sai­son, elle lui as­su­re­ra tout de même le titre mon­dial. Mais le pre­mier vi­rage du cir­cuit Ri­car­do Tor­mo a éga­le­ment été le théâtre d’un em­pi­lage mo­nu­men­tal lors du dé­part du Grand Prix Mo­toGP 2011. Al­va­ro Bau­tis­ta at­trape les freins et perd l’avant de sa Su­zu­ki qui per­cute la Du­ca­ti de Ros­si. L’ar­rière de la ma­chine 46 s’en­castre dans celle de De Pu­niet qui ter­mine à son tour sa course dans celle de Ni­cky Hay­den...

«VA­LENCE EST UN PE­TIT CIR­CUIT AVEC UNE PISTE ÉTROITE. LE PRE­MIER VI­RAGE FAIT SUITE À UN GROS FREI­NAGE OÙ L’ON AR­RIVE VITE ET OÙ IL FAUT L­CHER LES FREINS RA­PI­DE­MENT SI L’ON VEUT GAR­DER DE LA VI­TESSE. LA BONNE TRA­JEC­TOIRE N’EST PAS TRÈS LARGE ET LE POINT DE CORDE EST BIEN PRÉ­CIS. SI, PAR HA­SARD, TU LE LOUPES, TU PERDS BEAU­COUP DE TEMPS À LA SOR­TIE. L’EXER­CICE EST EN­CORE PLUS DIF­FI­CILE LORSQUE TU ES EN COURSE, DANS UN PA­QUET. » LO­RIS BAZ (EX-PI­LOTE MO­TOGP, PI­LOTE BMW EN WSBK)

Comme ici en 2011, le pre­mier vi­rage du cir­cuit de Va­lence est sou­vent le théâtre d’accrochages spec­ta­cu­laires. Le frei­nage est par­ti­cu­liè­re­ment dé­li­cat et la sor­tie tout au­tant puis­qu’elle pré­cède un nou­veau frei­nage.

EN­TRÉE

SOR­TIE

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.