VEUX-TU M’ÉPOU­SER ? »

Ce mois-ci, notre ma­ga­zine re­çoit sa pre­mière de­mande en ma­riage. Par ailleurs, entre orien­ta­tion pro­fes­sion­nelle, nos­tal­gie d’une ru­brique dé­chue et re­ven­di­ca­tions pro-belges, vous re­dou­blez de fougue.

GQ (France) - - Courrier -

Cher GQ, Nous ne sa­vons plus très bien ce qui dé­fi­nit l’homme GQ, tant les cri­tères sont évo­lu­tifs et par­fois contra­dic­toires. Avoir du suc­cès et s’as­su­mer com­posent-ils en fin de compte le seul ti­cket d’en­trée vers vos pages ? C’est le seul point com­mun que je pour­rais trou­ver à Cy­ril Ha­nou­na, Jean-paul Bel­mon­do, Boo­ba, Jeff Bridges, To­ny Par­ker, Fa­brice Lu­chi­ni et les autres. Vos su­jets de couverture sont tou­jours bien faits, beaux… mais rap­pellent l’ab­bé joué par Ber­nard Gi­rau­deau dans Ri­di­cule, qui après avoir brillam­ment dé­mon­tré l’exis­tence de Dieu se dis­cré­dite en pro­po­sant de sou­te­nir la thèse contraire… Ou est-ce de notre faute à nous, lec­teurs, qui avons pris trop à coeur vos re­com­man­da­tions ? Peut-être est-ce votre fa­çon de nous en­cou­ra­ger à exer­cer notre re­gard cri­tique et notre propre ju­ge­ment. Cor­dia­le­ment Laurent (Ge­nève)

Cher Laurent, Non, bien sûr, il ne suf­fit pas d’avoir du suc­cès et de l’as­su­mer pour faire la couverture de GQ. Pour dé­ter­mi­ner quelles sont les per­son­na­li­tés qui nous in­té­ressent par­mi celles qui font l’ac­tua­li­té, nous n’avons pas de grille pré­éta­blie de qua­li­tés mas­cu­lines in­con­tour­nables. La ré­dac­tion de GQ se réunit, dia­logue, se dis­pute et fi­nit par tom­ber d’ac­cord. Et c’est seu­le­ment en­suite qu’elle cherche ce que ces per­son­na­li­tés qui la sé­duisent nous ap­prennent sur le style. Ce­la ne dé­fi­nit pas une mas­cu­li­ni­té fi­gée mais une pale#e évo­lu­tive dont vous pou­vez vous ins­pi­rer. Ou pas, se­lon ce que vous sug­gèrent votre « re­gard cri­tique » et votre « ju­ge­ment » qui semblent en ef­fet fort ai­gui­sés.

Cher GQ, J’ai l’im­pres­sion que vous n’avez ja­mais par­lé de la sé­rie Suits. Ma­gni­fi­que­ment réa­li­sée, elle offre des dia­logues ci­se­lés. Et sur­tout, ce qui pour­rait vous y in­té­res­ser, ce sont les cos­tumes su­blimes. Ain­si Har­vey Spec­ter, le per­son­nage prin­ci­pal, porte des com­plets Tom Ford sur me­sure. An­toine (par mail)

Cher An­toine, Da­vid Abi­ker a évo­qué ce"e sé­rie dans deux de ses ch­ro­niques. Et nos pages Buzz mode y consacrent un en­ca­dré ce mois-ci. Mais étant dif­fu­sée de fa­çon confi­den­tielle sur Sé­rie Club, Suits n’a pas en­core fait l’ob­jet d’un vé­ri­table ar­ticle – c’est juste. Nous veille­rons à l’ave­nir à nous in­té­res­ser à ce"e fic­tion très GQ.

Cher ami, Est-ce qu’on porte une poche!e avec une jaque!e de ma­riage ? Mer­ci. Ni­co­las (alias Mon­sieur Po­chette)

la

de jaque!

poche!e. Tous nos voeux vous ac­com­pagnent. Votre bien dé­voué, G.

En ma qua­li­té de jeune gentleman, je me dois d’off

Mon bud­get tourne au­tour de 600 € m’ai­der à me dis­tin­guer pour ce!e oc­ca­sion spé­ciale

montre. Bien à vous. Julien, 17 ans

Cher ami,

et fi­nan­cez-lui une pe­tite in­jec­tion de plai­san­tons, évi­dem­ment ! Avec une si coque!e

li!éra­le­ment de fleurs. Et s’il piéce!es, off

l’école du rire. Votre bien dé­voué, G.

de ma­riage.

car

ses

per­met d’être

grâce à la

Et il

à vos ques­tions.

Jeff Bridges, notre couverture de mars 2014. Cy­ril Ha­nou­na, co­ver boy du de fé­vrier 2014.

Boo­ba en mars 2013 : l’élé­gance du mau­vais gar­çon.

D’une poche! une

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.