ANA GI­RAR­DOT LA NOUVELLE MER­VEILLE DU MONDE

Re­mar­quée dans Si­mon Wer­ner a dis­pa­ru, Ana Gi­rar­dot s’af­firme dans Le Beau Monde comme un des es­poirs les plus sexy du ci­né­ma fran­çais. Por­trait.

GQ (France) - - Coulisses -

À 25 ans, Ana Gi­rar­dot en­chaîne les films comme d’autres les stages. De­puis sa ré­vé­la­tion en 2010 dans Si­mon Wer­ner a dis­pa­ru, elle a tour­né sept longs mé­trages, dont trois à sor­tir ce!e an­née. Dans le film de Ju­lie Lopes-cur­val, en salle ces jours-ci, elle joue Alice, jeune fille d’ori­gine mo­deste pro­je­tée dans ce Beau Monde dont elle ignore les codes et les usages. Un rôle aux an­ti­podes de son his­toire à elle, fille des co­mé­diens Isa­belle Ote­ro ( Diane, femme flic) et Hip­po­lyte Gi­rar­dot ( Un monde sans pi­tié), avec le­quel elle par­tage un men­ton en forme de fesses de bé­bé. « Alice res­semble à celle que j’étais plus jeune : ti­mide, fra­gile, in­tro­ver­tie et qui n’ose pas dire ce qu’elle pense. »

LE BEAU MONDE,

De Ju­lie Lopes-cur­val avec aus­si Bap­tiste Le­ca­plain, en salle

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.