FOR­MULE E PAD­DOCKS À HAUTE TEN­SION UNE VOI­TURE MO­NO­TYPE

Plus éco­lo et plus fun que la F1, la For­mule E dé­barque. Alain Prost ex­plique à GQ pour­quoi cette dis­ci­pline élec­trique va sur­vol­ter la com­pé­ti­tion.

GQ (France) - - Coulisses - Par Jé­ré­my Pa­trelle

LE BO­NUS ÉCO­LO­GIE

Lors de ce!e pre­mière sai­son de For­mule E, qui dé­bute le 13 sep­tembre, chaque pi­lote condui­ra une Spark-re­nault SRT 01E élec­trique et non pol­luante. Comme pour le Tour de France à la voile, où les skip­pers na­viguent tous sur un ba­teau iden­tique, l’ob­jec­tif consiste à of­frir les mêmes chances à tous. Avec une vi­tesse de pointe de 225 km/h et des ac­cé­lé­ra­tions de 0 à 100 km/h en trois se­condes, ces For­mules E sont pour­tant de vrais bo­lides au bruit qui évoque un feu­le­ment ai­gu de tur­bine. Seule contrainte : « Les voi­tures au­ront une au­to­no­mie de 25 à 30 mi­nutes et obli­ge­ront les pi­lotes à chan­ger de ba­quet une fois au cours de la course », in­dique Alain Prost à GQ. De jo­lis bal­lets dans les stands en pers­pec­tive. Grand Prix (1997-2001), le qua­druple cham­pion du monde di­rige l’écu­rie e. dams-re­nault, ba­sée au Mans. « J’aime être au dé­but d’une his­toire, d’une tech­no­lo­gie, pré­cise le Fran­çais, qui avait dé­jà contri­bué au dé­ve­lop­pe­ment du tur­bo en F1 avec Re­nault dans les an­nées 1980. Si la dis­ci­pline n’était pas évo­lu­tive, je ne se­rais pas là. » Autre avan­tage : la mise de dé­part pour se lan­cer dans la dis­ci­pline est « cin­quante fois moins éle­vée qu’en For­mule 1 », pré­cise-t-il, soit en­vi­ron 5 mil­lions d’eu­ros pour une sai­son contre 250 pour le bud­get de l’écu­rie In­fi­ni­ti Red Bull Ra­cing. leur bo­lide de 133 kw (168 ch.) à 200 kw (270 ch.) pour les dé­pas­se­ments. Par ailleurs, Prost père in­siste : « Les pi­lotes ne pour­ront pas in­ter­agir avec leur stand. Ils de­vront gé­rer eux-mêmes l’éner­gie de leur voi­ture. Ce­lui qui s’adap­te­ra le mieux ga­gne­ra. » C’est le re­tour aux vraies va­leurs du pi­lo­tage.

du 13 sep­tembre au 27 juin 2015.

200 kw Puis­sance maxi­male du mo­teur élec­trique. 0 à 100 km/h en 3 se­condes Soit une se­conde de plus qu’une F1. 225 km/h Vi­tesse maxi­mum au­to­ri­sée par la FIA. 800 kg Poids du bo­lide bat­te­ries et pi­lote com­pris.

ALAIN PROST Qua­druple cham­pion du monde des pi­lotes de F1, sur­nom­mé Le Pro­fes­seur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.