QUEL PO­LI­TIQUE EN VA­CANCES ÊTES-VOUS ? LE MA­RIN comme Edouard Bal­la­dur (1999)

L’été, pour peau­fi­ner leur image au so­leil, les hommes po­li­tiques troquent les ha­bits du pou­voir contre une garde-robe en phase avec leur mes­sage. GQ vous aide à choi­sir votre camp.

GQ (France) - - Coulisses - Par Gon­zague Du­pleix

Qu’ils jouissent de va­cances mi­nis­té­ro­par­le­men­taires ou s’af­fichent aux uni­ver­si­tés de leur par­ti, les hommes po­li­tiques n’ar­rêtent pas de l’été. Une fois les ha­bits du pou­voir soi­gneu­se­ment re­pliés, le moindre rayon de so­leil est pour eux l’oc­ca­sion d’une sor­tie sous les té­lé­ob­jec­tifs. Une au­baine pour peau­fi­ner sa pro­pa­gande en pré­vi­sion d’une ren­trée mus­clée. Col ou­vert, fer­mé, pan­ta­lon clair ou fon­cé, ano­rak, jean, le choix est vaste. Et il existe alors au­tant de styles que de cou­rants po­li­tiques. Les deux fonc­tionnent d’ailleurs se­lon les mêmes prin­cipes.

Le style BCBG (prep­py ou sport) en vi­gueur de 1960 à 1980 re­fait sur­face au XXIE siècle. En pré­tex­tant de les dé­tour­ner, les hips­ters ont adop­té des codes ves­ti­men­taires si­mi­laires, en pous­sant les cur­seurs (cols fer­més, pieds nus) juste un peu plus loin. De­puis son fau­teuil en ro­tin, avant-gar­diste en es­pa­drilles, Georges Pom­pi­dou contemple des générations de fu­turs bran­chés. Quand le vent tourne en sa dé­fa­veur, Édouard Bal­la­dur cède lui aus­si à l’ap­pel du large. Der­nière re­cra­chée des fi­lets du ves­tiaire ma­rin, tan­tôt hip-hop, houl­le­bec­quienne, co­pur­chic (sy­no­nyme d’élé­gance ex­trême) ou has been, la par­ka es­saie coûte que coûte de se tailler la part du lion (de mer).

Mo­dernes et prep­py, les Pom­pi­dou ont pris leurs quar­tiers d’été à Foues­nant, en Bre­tagne Sud, de 1969 à 1973.

LE HIPS­TER comme Georges Pom­pi­dou (1971)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.