PAREILLÉ ?

4 « Le gol­feur idéal ne perd ja­mais son sang-froid (…). Par­fois, c’est vrai, ayant man­qué un coup, il se peut que j’aie bri­sé mon club sur mon ge­nou, mais c’est qu’il n’était pas de bonne qua­li­té, et qu’en tout cas, j’al­lais en prendre un autre. »

GQ (France) - - Coulisses -

1Cs7e8hp­tae­qm­bu­ree Gon­za­guePVOEUSU AIDTE 2M014OIS,- ÀORENSTERSCEHICMENATORUTIESECRIRCOENSNTANDCEÉS indm­deoe­fionrg­mé­nai­ne­tu–rme­laâr­ci­haé­gee,à%rêve.les­ne­rouge)êusnm’set­des­pas­ven­deur­sin­de­fiet­geue­marng­mâ­le­set­se­neurs­naaumr­boi­natn­la­ves­te­lais­se­reennr­nou­se­tomdd­nea-de­cet­lae­tuérg­so­rin­ro­ni­sénv(25-d’op­ter­ma­rine)ccheoem­bo­bi­ner­fai­tesl­saiat35uà­pi­sain­cr­rieaégmn­draoi­nil­sti­dansvàap­toa­luorn­sans­dé­pa­reillésp­taesr­tein­vi­tésDu­pleix lpeu­co­ad­tu­vee­veulf.a(as­nat­ca­hi­sai­netbs­loal­nuc­toln­rais­tr­fueor­nueion Jean-phi­lip­pe­dou­ter lpea,sse Del­homme ma­ri­tale de par pour un cos­tume de pas dire ce que l’on ne pense pas : votre couple est bien as­sor­ti, pas de pa­nique.

VRAIUn homme digne peut se per­mettre d’in­ter­pré­ter quelques cho­ré­gra­phies

en soi­rée. L’homme qui ar­bore un man bun (« chi­gnon mas­cu­lin » en fran­çais) a jus­qu’au 2 sep­tembre, date de ren­trée des sco­laires, pour se ré­ha­bi­tuer aux pra­tiques ha­bi­tuelles en vi­gueur au sein de l’en­tre­prise. Ce dé­lai dé­pas­sé, notre ami se trou­ve­ra bien en mi­no­ri­té, to­ta­le­ment pres­su­ri­sé par le style uni­forme des pa­rents d’élèves au tour d’oreille fraî­che­ment taillé.

L’en­vie de grunge au mi­lieu d’une vie bien or­don­née vous sai­sit aus­si fort que l’idée même de re­prendre la pra­tique du skate. Si por­ter un jean dé­chi­ré vous ti­tille à ce point, em­bar­quez sans ti­cket pour le train de la fan­tai­sie et de la gaie­té. Vos autres vê­te­ments se­ront en re­vanche fort soi­gnés, pour ne pas trop en ra­jou­ter. C’est mal­heu­reux à dire les amis, mais vous voi­là face à une pièce bien dif­fi­cile à por­ter. L’écri­vain amé­ri­cain Hun­ter S. Thomp­son tout comme le rap­peur Rick Ross, et les autres bons­hommes qui les ont pré­cé­dés, ont sou­vent eu l’in­tel­li­gence de l’ad­joindre d’une paire de pi­lotes qui per­met de fer­mer l’ex­pres­sion du vi­sage et de sou­li­gner sa fonc­tion pre­mière, à sa­voir celle de pare-so­leil. Por­té haut et fier par Me­thod Man (Wu-tang Clan), le ci­ré de la marque Hel­ly Han­sen est de­ve­nu une pièce culte cir­ca 1996. La veste de quart qui ser­vait aux ma­rins pê­cheurs nor­vé­giens ga­gnait su­bi­te­ment une in­croyable street cre­di­bi­li­ty. Un suc­cès qui me­na à l’overdose. Long­temps ou­bliée, elle re­com­men­ce­rait ac­tuel­le­ment à cir­cu­ler sous le man­teau (rires). L’es­thé­tique du ba­nal éri­gé en style de vie a des règles simples et contrai­gnantes que toute per­sonne ayant gran­di au sein de la classe moyenne en pro­vince peut ai­sé­ment com­prendre.

1. Al­ler chez un coif­feur au bord du dé­pôt de bi­lan, dont les mo­dèles en vi­trine sont jau­nis par le so­leil.

2. Ai­mer flâ­ner dans les ZAC.

3. Écou­ter le best-of de Dire Straits.

4. Re­gar­der RTL9 toute la soi­rée.

5. Ache­ter ses jeans taille haute et stone wa­shed.

6. Pos­sé­der un nombre res­treint de chausse"es, uni­que­ment des mo­dèles de sport.

7. Croire naï­ve­ment que l’ha­bit ne fait pas le moine dans un monde qui dé­montre sans cesse le contraire.

8. Por­ter des chaus­sures une boucle à bout rond, ou de sé­cu­ri­té, à la­cets.

9. Col­lec­tion­ner les T-shirts pro­mo­tion­nels amples.

10. Avoir une ten­dresse par­ti­cu­lière pour les mon­tures de lune"es sans cadre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.