KAI LEN­NY 21 ans

LE COU­TEAU HA­WAÏEN

GQ (France) - - Coulisses -

Dans ce mi­lieu, la consé­cra­tion ar­rive lorsque les gens s’ac­cordent à vous re­con­naître en « wa­ter­man » : ce­lui qui nage, surfe, bo­dy­surfe, pêche, fait du ca­noë… Bref, se dé­brouille comme un pois­son dans l’eau. Kai Len­ny n’est pas bien vieux, il est né en 1992. Ça fait pour­tant un bail qu’on parle de lui en wa­ter­man. Le gosse de Maui – Ha­waï, en­core – a com­men­cé le surf à 4 ans, le wind­surf à 6, le kite et le stand-up à 9. Rob­by Naish et Laird Ha­mil­ton l’ont adou­bé en l’in­vi­tant à les re­joindre sur les monstres que sont Tea­hu­poo, Jaws et Wai­mea et de­puis ce!e époque où il de­vait jon­gler avec les ho­raires du ly­cée et le va-et-vient des ma­rées, Kai a pro­gres­sé. À 21 ans, il est dé­jà triple cham­pion du monde de stand-up paddle. Gras­se­ment ré­mu­né­ré par une broche!e de spon­sors qui se ba!ent pour avoir sa gueule d’ange sur leurs pu­bli­ci­tés, Kai vit la belle vie, son prin­ci­pal sou­ci étant de choi­sir un en­gin chaque ma­tin. Pas de vagues ? Pas grave, Kai prend son kite ou sa planche à voile. « Quand je voyage, j’em­porte tou­jours du ma­tos pour chaque sport car on ne sait ja­mais ce que la na­ture nous en­ver­ra, dé­clare-t-il au Sur­fer’s Journal. Ce­la si­gni­fie des short­boards, une planche et deux ailes de kite, deux planches de stand-up, des pa­gaies… Les com­pa­gnies aé­riennes m’adorent. »

À 21 ans, Kai Len­ny est dé­jà triple cham­pion du monde de stand-up paddle.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.