L’AL­CHI­MISTE PA­TRICE SPI­NO­SI 42 ans

GQ (France) - - Courrier -

Ac­tua­li­té Cet avo­cat aux con­seils – Cour de cas­sa­tion, Con­seil d’état ou Cour eu­ro­péenne des droits de l’homme – est l’un des plus en vue dans une dis­ci­pline des plus aus­tères. En juin, il s’est as­so­cié avec l’avo­cat Fran­çois Su­reau, an­cien conseiller d’état et écri­vain.

Faits d’armes Il compte à son ac­tif douze condam­na­tions de la France de­vant la Cour eu­ro­péenne des droits de l’homme (CEDH) dont la der­nière, l’af­faire Men­nes­son, lui en­joint d’ins­crire à l’état ci­vil des en­fants nés à l’étran­ger d’une ges­ta­tion pour au­trui. Il est à l’ori­gine des dé­ci­sions de la Cour de cas­sa­tion in­ter­di­sant la so­no­ri­sa­tion des lo­caux de garde à vue, de la sup­pres­sion du dé­cret sur les VTC… Il a éga­le­ment été l’avo­cat à la Cour de cas­sa­tion de Ni­co­las Sar­ko­zy dans l’af­faire Be"en­court et ce­lui de Jérôme Ker­viel. Il re­pré­sente le bar­reau de Pa­ris de­vant la CEDH dans une af­faire d’écoutes d’avo­cat.

Signes par­ti­cu­liers Pé­da­gogue dans l’âme, ce Pa­ri­sien d’ori­gine corse a l’art de rendre in­tel­li­gibles les dé­ci­sions des cours su­prêmes, ré­di­gées dans une langue in­com­pré­hen­sible pour le com­mun des mor­tels. C’est peut-être son goût pro­non­cé pour la li"éra­ture, amé­ri­caine no­tam­ment, qui l’a ini­tié au dé­chif­frage des idiomes les plus aus­tères.

« Si de plus en plus de su­jets de so­cié­té

sont trai­tés par le juge, c’est que le lé­gis­la­teur a man­qué de cou­rage. »

À GQ, été 2014

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.