LA DIVORCEUSE MI­CHÈLE CA­HEN 73 ANS

GQ (France) - - Courrier -

Ac­tua­li­té Elle dé­fend le PDG du groupe Lu­cien Bar­rière, Do­mi­nique Des­seigne, face à Ra­chi­da Da­ti, dans la ba­taille qui les op­pose pour la re­con­nais­sance en pa­ter­ni­té de la fille de l’an­cienne garde des Sceaux.

Faits d’armes Sur­nom­mée « la tueuse de ma­ris » – à tort se­lon l’in­té­res­sée –, elle est l’avo­cate in­con­tes­tée en ma­tière de di­vorces. No­tam­ment de per­son­na­li­tés connues : elle s’est oc­cu­pée de ce­lui de Ni­co­las et Cé­ci­lia Sar­ko­zy, De­par­dieu, Bruel, Le­conte ou en­core ce­lui des Fa­bius. « Si c’est comme ça, je vais chez Ca­hen ! », lan­ce­raient les épouses désem­pa­rées. Et les avo­cats, eux, le disent : il vaut mieux fi­ler droit quand l’avo­cate dé­barque.

Signes par­ti­cu­liers Pour le film Le Code a chan­gé (2009) dans le­quel l’ac­trice Ka­rine Viard joue une avo­cate spé­cia­liste des di­vorces, c’est à Mi­chèle Ca­hen que la réa­li­sa­trice Da­nièle Thomp­son a fait ap­pel. Membre de l’in­ter­na­tio­nal Aca­de­my of Ma­tri­mo­nial Lawyers, elle prône la mise en place, en France, des contrats pré­nup­tiaux, à l’amé­ri­caine.

Tous les avo­cats

« de­vraient être des mé­dia­teurs et non des guer­riers. (...) Ce que je de­mande est tou­jours juste. »

À GQ, été 2014

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.