À quelles tables se vouer à la ren­trée ?

DE PA­RIS À MAR­SEILLE, LYON, STRAS­BOURG OU LILLE

GQ (France) - - Sommaire - Ma­rie Aline, Claire Ha­zan, Claire Lefebvre et An­drea Pe­tri­ni

Notre guide des meilleurs res­tos à Pa­ris, Lyon, Stras­bourg et Lille.

Nou­veaux bis­trots à suivre, lé­gendes gas­tro­no­miques à re­dé­cou­vrir et pe­tit boui-boui bien­tôt tren­dy, la scène food fran­çaise maî­trise au­tant l’art de re­vi­si­ter ses clas­siques que ce­lui de prendre des risques. Où se ré­ga­ler pour se conso­ler de la fin de l’été ? GQ est al­lé s’as­seoir aux tables qui ne font pas les fines bouches. LES CLAS­SIQUES OU­BLIÉS On passe de­vant sans y pen­ser, pour­tant, les portes de ces éta­blis­se­ments s’ouvrent

sur des antres où les re­cettes ré­galent les pa­lais de­puis bien des an­nées.

L’AU­THEN­TIQUE •

AS­TIER

Avec ses nappes vichy, c’est le bis­trot pa­ri­sien par ex­cel­lence. En plein coeur du

XIE ar­ron­dis­se­ment, ce res­tau­rant dé­jà cé­lèbre pour son ba­ba au rhum de­vrait être un grand clas­sique de la ca­pi­tale. Pour­tant, il est en­core pos­sible de pous­ser la porte et de s’y as­seoir sans ré­ser­ver (quand on est

deux). Au me­nu : on se pré­ci­pite sur la fa­meuse tarte lise"e (un jeune ma­que­reau) et sur l’en­tre­côte grillée, qu’on ac­com­pagne d’une double por­tion de mous­se­line de ra"es. Un ri­tuel à ne sur­tout pas faus­ser. Entre 30 et 45 €, sans les vins,

qui sont d’ex­cep­tion As­tier, 44, rue Jean-pierre-tim­baud, Pa­ris XIE.

Tél. : +33 1 43 57 16 35

L’ÉLÉ­GANT •

PRUNIER

Pro­prié­té de Pierre Ber­gé, ré­gu­liè­re­ment

fré­quen­té par feu Yves Saint Laurent, Prunier est sur­tout la pre­mière table du

monde à la­quelle on a ser­vi du ca­viar fran­çais pê­ché vingt-quatre heures avant d’être man­gé (dans les an­nées 1920). Clas­sé aux Mo­nu­ments His­to­riques, il au­rait pu être en­ter­ré à ja­mais, vic­time d’un com­plexe de su­pé­rio­ri­té. Mais la carte, aux clas­siques (l’oeuf coque au ca­viar) et aux in­no­va­tions

maî­tri­sées (le fish & chips), ré­chauffe ce dé­cor An­nées folles sou­dain ac­ces­sible. On en fe­rait bien notre can­tine heb­do­ma­daire. Me­nu de 47 € à 175 € (pour le « tout ca­viar »), 16, ave­nue Vic­tor-hu­go, Pa­ris XVIE.

Tél. : +33 1 44 17 35 85

L’INS­TI­TU­TION •

MEERT

Une cé­lèbre ro­mance s’est dé­rou­lée dans ce res­tau­rant his­to­rique lillois de 1761 : celle qu’en­tre­te­nait Charles de Gaulle avec la gaufre va­nillée. De­puis 2011, Maxime Schel­straete, chef ébou­rif­fé presque tren­te­naire, ré­vo­lu­tionne en douce les four­neaux. Une idylle à la­quelle on as­siste dans la ver­rière pas guin­dée où mi­di et soir

le res­to dé­trône le sa­lon de thé. Sur l’ar­doise, un me­nu du mar­ché qui culbute sans fausse pu­deur les pro­duits d’ici avec

les sa­veurs d’ailleurs. Le pi­geon­neau de Steen­voorde est re­vu par le cui­si­nier im­pul­sif fa­çon car­bo­nade fla­mande re­le­vée d’épices, et le ho­mard bleu d’au­dres­selles s’évade en ce­viche thaï. On croise Mar­tine Au­bry et ses in­vi­tés, par­ta­geant avec les lieux leur dis­cré­tion. Et pour ceux qui ne le sa­vaient pas – comme nous –, on ne pro­nonce pas le « t » de Meert. Me­nu à par­tir de 35 €,

27, rue Es­quer­moise, Lille. Tél. : +33 3 20 57 07 44

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.