LE TU­MUL­TUEUX

GQ (France) - - Courrier -

FRAN­ÇOIS SAINT-PIERRE

54 ans Faits d’armes Il fait condam­ner, en avril 2014, Ber­nard Squar­ci­ni, l’an­cien pa­tron de la Di­rec­tion cen­trale du ren­sei­gne­ment in­té­rieur, dans l’af­faire des fade#es du Monde, dont il est l’avo­cat. Il dé­fend Air France dans l’en­quête du crash Rio-pa­ris qui a coû­té la vie à 250 per­sonnes ou en­core de l’ex- Ac­tua­li­té Il est l’avo­cat his­to­rique de Mau­rice Agne­let, dont la condam­na­tion en ap­pel avait été annulée par la Cour eu­ro­péenne des droits de l’homme. Ju­gé pour la troi­sième fois ce#e an­née, ce der­nier a été condam­né à vingt ans de pri­son, pour le meurtre de sa maî­tresse Agnès Le Roux. Ce#e af­faire, vieille de tren­te­sept ans, et op­po­sant ce#e an­née Me Saint-pierre à Me Te­mime, de­vrait se pour­suivre de­vant la Cour de cas­sa­tion. Signes par­ti­cu­liers Adepte des ré­fé­rences au droit eu­ro­péen et spé­cia­liste de la dé­fense pé­nale, il pré­fère être consi­dé­ré comme un avo­cat de son temps. Au­teur d’un es­sai sur les ju­rés po­pu­laires. « Un suc­cès ou un échec, ça ne dé­ter­mine pas un avo­cat. »

À GQ, été 2014 di­rec­teur gé­né­ral d’ikea soup­çon­né d’avoir fait es­pion­ner des sa­la­riés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.