L’EN­GA­GÉ EM­MA­NUEL DAOUD 50 ans

GQ (France) - - Courrier -

Ac­tua­li­té Il dé­fend l’un des res­pon­sables d’ikea en France soup­çon­né d’avoir fait es­pion­ner ses sa­la­riés, Paul Lantieri, l’un des di­ri­geants du Cercle de jeux Concorde, et plu­sieurs en­seignes de grande dis­tri­bu­tion, comme Mo­no­prix, Car­re­four ou M. Bri­co­lage.

Faits d’armes En 2001, il a créé sa struc­ture, Vi­go, après avoir ap­pris le mé­tier avec Sta­si et Far­thouat.

Signes par­ti­cu­liers Ce su­per­sti­tieux, dont le 5 est le chiffre fé­tiche, est l’un des avo­cats (à titre bé­né­vole) de la Fé­dé­ra­tion in­ter­na­tio­nale des droits de l’homme (FIDH) pour la­quelle il a dé­po­sé plainte contre les so­cié­tés Ame­sys et Qos­mos.

La citation « Avo­cat, c’est une des rares pro­fes­sions où l’on peut vivre au quo­ti­dien de fa­çon in­tense. » À GQ, été 2014

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.