CHAM­PION­NAT NBA LE NOU­VEAU CAR­RÉ VIP

Sup­por­ter son équipe, soi­gner son image, ga­gner de l’ar­gent… Les stars ont bien des rai­sons de suivre la ligue de basket amé­ri­caine, qui re­prend le 28 oc­tobre. La NBA, nouvelle « place to be » ? Re­vue d’ef­fec­tif.

GQ (France) - - Buzz - Par Ma­thieu Le Maux Il­lus­tra­tion Stan­ley Chow

« La NBA, c’est un show sur et en de­hors du terrain, ra­conte To­ny Par­ker à GQ. Les stars viennent nous voir jouer, les joueurs as­sistent à leur show­case ou aux avant-pre­mières. On vit en­semble. » Avec pour point d’orgue, le « match des cé­lé­bri­tés », or­ga­ni­sé pen­dant le All Star week-end. Ain­si, en fé­vrier der­nier sur le par­quet du Sprint Are­na de La Nouvelle-or­léans, l’équipe du se­cré­taire d’état à l’édu­ca­tion, Arne Dun­can, bat­tait celle du rap­peur Snoop Dogg. L’oc­ca­sion pour vieilles gloires du basket, ar­tistes, man­ne­quins et stars du petit écran de faire en­trer la balle orange dans le cercle sous les yeux hi­lares des meilleurs joueurs de la NBA. Le monde à l’en­vers. D’or­di­naire, ce sont les « people » qui s’ag­glu­tinent en tri­bunes pour ap­plau­dir les meilleurs bas­ket­teurs, dont le cham­pion­nat re­prend le 28 oc­tobre. Du Ro­ma­noff’s des an­nées 1940 et 1950 au pre­mier rang de la fa­shion week de­puis les an­nées 1990, la pla­nète VIP a tou­jours été ré­gie par ses en­droits où il faut être vu. Sa­chez que les tra­vées d’une arène NBA en font dé­sor­mais par­tie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.