LE SYMP­TÔME D’UNE ÉPOQUE

GQ (France) - - Buzz -

Qua­rante ans après sa sor­tie, mal­gré l’avè­ne­ment d’une nouvelle gé­né­ra­tion de films d’hor­reur en­core plus vio­lents (les « tor­ture porn » des fran­chises Saw [2004-2009] ou Hos­tel [2005-2011]), Mas­sacre à la tron­çon­neuse n’a pas pris une ride. Le re­voir, c’est être à nou­veau ter­ri­fié par Lea­ther­face, le tueur au masque de peau hu­maine. Mais, plus que les éclats gore, c’est le ma­laise qui prime. Sous l’ar­gu­ment hor­ri­fique, une rage po­li­tique fé­roce : Mas­sacre à la tron­çon­neuse re­crache la vio­lence re­fou­lée de la ci­vi­li­sa­tion amé­ri­caine. Hom­mage : le film, qui avait ob­te­nu le prix de la cri­tique au fes­ti­val du film fan­tas­tique d’avo­riaz en 1976, a bé­né­fi­cié dans sa ver­sion res­tau­rée d’une in­vi­ta­tion à la Quin­zaine des réa­li­sa­teurs à Cannes en 2014.

Dis donc Lea­ther­face, drôle de te­nue pour cou­per du bois !

TOBE HOO­PER Né en 1943, ce Texan réa­li­se­ra entre autres Pol­ter­geist en 1982, pro­duit par Spiel­berg, et la suite du Mas­sacre en 1986.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.