IL ADOPTE UN LOOK KITSCH

GQ (France) - - Buzz -

Fils de John Ca­sa­blan­cas, créa­teur de l’agence de man­ne­quins Elite, et de Jea­nette Ch­ris­tian­sen, top-mo­dèle élue Miss Da­ne­mark en 1965, Ju­lian et les Strokes avaient re­lan­cé le rock au dé­but des an­nées 2000, Converse aux pieds et Ray-ban Way­fa­rer sur le nez. Mais dé­sor­mais ma­rié à l’as­sis­tante de son ma­na­ger, l’ex-petit prince de la mode n’hé­site pas à se pré­sen­ter sur scène vê­tu d’un maillot de la NBA ou de la NHL voire d’un simple sweat rouge. Avec ses clips à l’ima­ge­rie vin­tage et ses vi­suels ins­pi­rés du hard rock, Ca­sa­blan­cas se ré­in­vente même une es­thé­tique kitsch en rup­ture avec celle, très lé­chée, des Strokes. Mau­vais goût as­su­mé ou ma­nière in­tel­li­gente de sur­fer sur la mode du ré­tro ? Éle­vé par sa mère et son nou­veau com­pa­gnon, Sam Ado­quei, peintre fi­gu­ra­tif gha­néen vi­vant à New York, Ju­lian sait sans doute ce qu’il fait, lui qui s’est fait ti­rer le por­trait par la star du genre Eli­za­beth Pey­ton.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.