QUAND PEUT-ON ÊTRE CONSI­DÉ­RÉ COMME RICHE ?

GQ (France) - - Sondage -

À par­tir de quel ni­veau de re­ve­nu ?

Des re­ve­nus men­suels de 5 000 € consti­tuent un pre­mier seuil psy­cho­lo­gique à par­tir du­quel, pour 22 % des Fran­çais, on peut être consi­dé­ré comme riche. Ce qui est rac­cord avec les dires de Fran­çois Hol­lande qui, dans ses dé­cla­ra­tions de pré­cam­pagne, fixait à 5 000 € brut men­suels l’idée qu’il se fai­sait de la ri­chesse. Mais le vé­ri­table seuil à par­tir du­quel on in­tègre le cercle étroit des per­sonnes for­tu­nées se si­tue, pour 32 % des son­dés, à 10 000 € bruts. « C’est une somme dif­fi­cile à ob­te­nir, vue comme presque in­ac­ces­sible, preuve que les Fran­çais ne croient plus vrai­ment à l’en­ri­chis­se­ment par le sa­laire », dé­crypte Guillaume Ca­line de l’ins­ti­tut TNS Sofres.

À par­tir de quel ni­veau de pa­tri­moine ? En France, les 10 % les plus riches pos­sèdent 60 % du pa­tri­moine, se­lon l’éco­no­miste Tho­mas Pi­ket­ty. Mais à par­tir de quel ni­veau pa­tri­mo­nial peut-on être consi­dé­ré comme riche ? Se­lon notre son­dage, 25 % des Fran­çais pensent que ce seuil se si­tue à 500 000 €, là où 27 % des son­dés ont tou­jours la per­sis­tance ré­ti­nienne de l’image du « mil­lion­naire ».

Un re­ve­nu men­suel de 10 000 € ou un pa­tri­moine de 1 000 000 € : voi­là les deux prin­ci­paux

seuils de ri­chesse pour les hommes

fran­çais.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.