Mas­sacre à la tron­çon­neuse, 40 ans, tou­jours sai­gnant

GQ (France) - - Sommaire -

Sor­ti aux États-unis en 1974, Mas­sacre à la tron­çon­neuse ra­di­ca­lise les codes im­po­sés par Psy­chose d’hit­ch­cock qua­torze ans plus tôt et de­vient avec lui le film d’hor­reur le plus in­fluent de l’his­toire du ci­né­ma. Le film de Tobe Hoo­per se pose en ma­trice du genre sla­sher : une sous-ca­té­go­rie ci­né­ma­to­gra­phique où un tueur sans vi­sage dé­ca­nille des jeunes gens à l’arme blanche ( Hal­lo­ween, Ven­dre­di 13, Scream…). Tour­né avec trois fois rien, The Texas Chain Saw Mas­sacre (son titre ori­gi­nal) plante un dé­cor de­ve­nu une ré­fé­rence. Un van éga­ré, une sta­tion-ser­vice dé­serte, une mai­son louche, une blonde li­vrée en pâ­ture…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.