Lou de Laâge, la fleur sau­vage

Bel es­poir du ci­né­ma fran­çais, l’ac­trice de 24 ans met sa plas­tique par­faite au ser­vice d’un rôle trou­blant dans Res­pire, si­gné Mé­la­nie Laurent. Ren­contre au na­tu­rel.

GQ (France) - - Sommaire -

Après avoir vu Res­pire, le thril­ler si­gné Mé­la­nie Laurent, on fan­tasme Lou de Laâge en vamp sé­duc­trice et bor­der­line. Or, c’est tout l’in­verse. Tout juste dé­ma­quillée, l’ac­trice offre un vi­sage d’une sim­pli­ci­té in­at­ten­due. Ces yeux de jade, cette ri­vière de che­veux, ces lèvres bou­deuses… Que notre lo­gi­ciel men­tal la range près de Bar­dot et Béart ne lui fait ni chaud ni froid. « Les gens ont be­soin de faire ça.

RES­PIRE,

de Mé­la­nie Laurent, sor­tie le 12 no­vembre

Très vite, je me suis dit: “Met­tez-moi toutes les éti­quettes que vous vou­lez!” » Ce qui compte pour elle, c’est de jouer. Et il suf­fit de re­gar­der ses mains s’en­vo­ler et ses traits s’ani­mer quand elle parle pour voir que cette fille est une ac­trice-née. La pre­mière fois que Lou de Laâge nous a ta­pé dans l’oeil, elle van­tait les mé­rites d’un rouge à lèvres dans une pub. Cinq ans et quatre films plus tard, elle est nom­mée pour le Cé­sar du meilleur es­poir fé­mi­nin grâce à Jap­pe­loup (2012) avec Guillaume Ca­net. Une as­cen­sion que la Bor­de­laise, qui se voit co­mé­dienne de théâtre de­puis l’âge de 6 ans et conti­nue à en­chaî­ner les pièces (cinq en trois ans), n’avait pas pré­vue. « J’ai fait de la pub pour payer mon cours de théâtre. Tout ça m’est ar­ri­vé sans que je le cherche. » Après les rôles de jeune pre­mière ( J’aime re­gar­der les filles en 2011, Des gens qui s’em­brassent en 2013…), Res­pire lui offre une par­ti­tion plus ris­quée de per­verse nar­cis­sique, qui vam­pi­rise sa co­pine de ly­cée. « C’est drôle, les hommes y ont vu une am­bi­guï­té sexuelle, mais pas les femmes, qui com­prennent ce genre d’ami­tiés fu­sion­nelles. » Lou de Laâge se moque dé­ci­dé­ment du jeu de la séduction. Elle n’en est que plus sé­dui­sante.

« Très vite, je me suis dit : “Met­tez-moi toutes les éti­quettes que vous vou­lez !” »

Par Ca­ro­line Veu­nac Pho­tos Ar­no Lam La jeune co­mé­dienne qui rê­vait de théâtre a été hap­pée par le ci­né­ma. Che­mise Ha­ckett Sou­tien-gorge Etam

Pull Pra­da Montre Ro­lex

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.