IL DÉ­LAISSE SES AMIS CÉ­LÈBRES ET BRAN­CHÉS

GQ (France) - - Buzz -

Une col­la­bo­ra­tion avec Phar­rell Williams pour Converse en 2008, un fea­tu­ring mé­lan­co­lique sur le der­nier al­bum de Daft Punk (« Ins­tant Crush »)… Ces der­nières an­nées, Ju­lian Ca­sa­blan­cas a mul­ti­plié les cau­tions bran­chées. Pour­tant, pour son nou­vel al­bum, le chan­teur a pré­fé­ré s’en­tou­rer de The Voidz, un groupe im­pro­bable consti­tué pour l’oc­ca­sion d’un gui­ta­riste is­su de la té­lé­réa­li­té, d’un pro­duc­teur in­dé­pen­dant, d’un bat­teur de concert… Soit des per­son­na­li­tés ve­nues d’uni­vers éclec­tiques ré­con­ci­liant le temps d’une grande par­touze so­nique toutes les faces de la scène de Los An­geles des an­nées 1980 : le hard­core de Black Flag ou de Sui­ci­dal Ten­den­cies, le funk des Red Hot Chili Pep­pers et la pop su­crée des Bangles. Ca­sa­blan­cas n’en a pas moins ou­blié de pla­cer son nom avant ce­lui du groupe. Pas com­plè­te­ment fou le Ju­lian.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.