Du voya­geur de jet

5

GQ (France) - - Reportage -

ar­ri­ver au ter­mi­nal d’af­faires à bord de sa voi­ture avec chauf­feur, ja­mais en taxi. Le plus : se po­ser di­rec­te­ment

en hé­li­co­ptère. pas­ser le por­tail de sé­cu­ri­té té­lé­phone à l’oreille, montre au poi­gnet, sans se re­tour­ner. sur­tout si l’alarme se dé­clenche. Ne ja­mais s’ar­rê­ter au salon

de votre FBO même si l’on y sert votre marque de ca­fé

pré­fé­rée. C’est bon pour les pi­lotes. eux at­tendent, vous non. pas de fa­mi­lia­ri­té avec le pi­lote. un simple bon­jour po­li suf­fit. C’est votre chauf­feur,

ne l’ou­bliez pas. tou­jours être as­sis­té d’un/une se­cré­taire par­ti­cu­lier/ère

si vous êtes seul. une gou­ver­nante est in­dis­pen­sable si vous voya­gez pour le plai­sir. si vous n’avez pas les moyens de voya­ger en jet, pas­sez votre che­min. ici tout se sait. Louer un jet low cost n’y chan­ge­ra rien. au me­nu à bord, com­man­dez simple et cher. un grand cru, du ho­mard, un bon foie gras.

il est aus­si pos­sible d’ajou­ter une de­mande

im­pos­sible à te­nir (dif­fi­cile dans les grands aé­ro­ports d’af­faires tels que

Le Bour­get ou ge­nève), type eau ga­zeuse ti­bé­taine ou ai­le­ron de re­quin-tigre.

Les 7 com­man­de­ments

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.