Ci­né­ma

Les femmes, les en­fants et les ipads d’abord

GQ (France) - - Sommaire - Par Ma­rie Ai­mée

Aa­ron Eckart cy­nique lob­byiste des mar­chands de ci­ga­rettes dans Thank You for Smo­king (2006), Ja­son Ba­te­man pré­fé­rant re­for­mer son groupe de rock que d’adop­ter dans Ju­no (2008), George Cloo­ney allergique à l’en­ga­ge­ment dans In the Air (2010)… Le réa­li­sa­teur Ja­son Reit­man dresse de film en film le por­trait sans fard d’un homme mo­derne so­li­taire et né­vro­sé : « Nous vi­vons une pé­riode char­nière, vio­lem­ment iro­nique. La tech­no­lo­gie ne nous a ja­mais au­tant per­mis de com­mu­ni­quer et pour­tant on su­bit ses ef­fets contraires : so­li­tude am­pli­fiée, be­soin de se tou­cher de nou­veau “en vrai”, ef­fi­lo­che­ment de la sin­cé­ri­té. Ma théo­rie, c’est qu’on est dé­sor­mais plus hon­nêtes avec un in­con­nu der­rière un écran qu’avec nos proches. Pour­quoi l’in­ti­mi­té nous ter­ro­rise-t-elle à ce point ? » Ren­con­tré à Londres, le ci­néaste de 37 ans, fils d’ivan Reit­man (S.O.S Fan­tômes), est pas­sion­né par son su­jet. Au point d’en faire le fil rouge de Men, Wo­men & Chil­dren, am­bi­tieux es­sai sur les re­la­tions hommes-femmes au temps du « tout-écran ». À Aus­tin (Texas), le film suit les tra­jec­toires de qua­torze per­son­nages par­mi les­quels la star co­mique Adam Sand­ler ( Fun­ny People), for­mi­dable en père et ma­ri dé­pha­sé, à la re­cherche de ré­con­fort de­vant les por­nos de son fils ou dans les bras d’une es­cort. « J’avais be­soin du ca­pi­tal “accessible” d’adam pour que le pu­blic s’iden­ti­fie au per­son­nage mal­gré son com­por­te­ment as­sez li­mite », ex­plique Reit­man. Avec Men, Wo­men & Chil­dren, le réa­li­sa­teur se pose en chro­ni­queur ha­bile et trans­gres­sif de notre so­cié­té. Sexe, amour, cé­lé­bri­té, mar­chan­di­sa­tion du corps et même ci­né­ma (« Les gens ne pensent plus au film qu’ils viennent de voir. Ils tweetent dès le gé­né­rique, sont dans le réac­tif im­mé­diat »)… rien n’échappe à son re­gard à la fois drôle, cru et, pour une fois, com­pas­sion­nel.

MEN, WO­MEN & CHIL­DREN, de Ja­son Reit­man avec Adam Sand­ler, Jen­ni­fer Garner, An­sel El­gort et Ro­se­ma­rie Dewitt, en salle « On est plus hon­nêtes avec un in­con­nu der­rière un écran qu’avec nos proches. »

THANK YOU FOR SMO­KING

L’ACTU D’un cô­té, de jeunes ly­céens. De l’autre, leurs pa­rents (Ro­se­ma­rie Dewitt et Adam Sand­ler). Men, Wo­men & Chil­dren sonde l’in­fluence des nou­velles technologies sur les rap­ports hu­mains de deux générations.

(2006) Pour son pre­mier film, Ja­son Reit­man met en scène un lob­byiste (Aa­ron Eckart) qui es­saie d’in­cul­quer des va­leurs à son fils tout en fai­sant la promotion de l’industrie du ta­bac. Ses deux meilleurs amis ? Les lob­byistes de l’al­cool et des armes à fe

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.