Mo­teurs

Le taureau zé­lé

GQ (France) - - Sommaire - Par Yan-alexandre Da­ma­sie­wicz

Lam­bor­ghi­ni bien­tôt conver­ti à l’hy­bride ? Si l’hy­po­thèse n’est tou­jours pas d’ac­tua­li­té, elle s’en­ri­chit d’un pro­to­type pré­sen­té cet au­tomne à Pa­ris. Comme son nom l’in­dique, le concept As­te­rion LPI910-4 dé­ve­loppe la co­quette puis­sance de 910 ch. De quoi ti­tiller les autres hy­per­cars hybrides : les Fer­ra­ri Lafer­ra­ri (963 ch), Mcla­ren P1 (916 ch) et Porsche 918 Spy­der (887 ch). À la dif­fé­rence de ces voi­tures ex­trêmes, toutes dé­diées à la pra­tique de la vi­tesse maxi­male sur cir­cuit, l’as­te­rion se pré­des­ti­ne­rait à l’art plus com­plexe du voyage au long cours. Ce cou­pé grand tou­risme taille XL, sorte d’hy­per-gt, re­noue ain­si avec des codes es­thé­tiques qui avaient été aban­don­nés pour des tra­cés plus agres­sifs. L’as­te­rion – l’autre nom du Mi­no­taure, cet hy­bride mi-homme mi-taureau – offre des angles adou­cis, un pare-brise moins in­cli­né, et des vo­lumes plus gé­né­reux, avec des formes presque gi­rondes, pour s’im­po­ser comme la spor­tive la plus sexy de la ren­trée. Reste main­te­nant à es­pé­rer qu’elle sorte un jour.

LAM­BOR­GHI­NI AS­TE­RION LPI910-4, 910 che­vaux LAM­BOR­GHI­NI AS­TE­RION LPI910 (2014) Sous cette car­ros­se­rie spa­cieuse, Lam­bor­ghi­ni re­noue avec l’es­prit GT et inau­gure la tech­no­lo­gie hy­bride, que la mai­son mère Au­di ins­tal­le­ra bien­tôt sous le ca­pot de la nou­vell

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.