P. 110

COVERSTORY – Ryan Gos­ling

GQ (France) - - Contributeurs - Ryan Gos­ling

CTo­ma Cla­rac

annes, 20 mai 2014, une heure du ma­tin. Ryan Gos­ling doit as­sis­ter à des tests au Pa­lais des fes­ti­vals avant la pro­jec­tion en sé­lec­tion of­fi­cielle le len­de­main de Lost Ri­ver, son pre­mier film en tant que réa­li­sa­teur. Les es­sais ont été re­tar­dés à la suite d’un in­ci­dent tech­nique. L’acteur re­monte à pied la Croi­sette, en­core très ani­mée à cette heure tar­dive, pas vrai­ment pré­oc­cu­pé par l’idée de dé­clen­cher une émeute s’il ve­nait à être re­con­nu. Car de­puis son ex­plo­sion dans Drive, de Ni­co­las Win­ding Refn en 2011, les rares apparitions de la star sus­citent l’hys­té­rie. Son ab­sence pour la pré­sen­ta­tion d’on­ly God For­gives, en pleine Gos­ling­ma­nia, en 2013, avait été l’évé­ne­ment le plus com­men­té de la quin­zaine avec les scènes d’amour brû­lantes de La Vie d’adèle. Dans un festival où les stars amé­ri­caines cir­culent dans des voi­tures

Lost Ri­ver,

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.