ÉCRI­VEZ-NOUS !

GQ sur les ré­seaux so­ciaux cour­rier­des­lec­teursgq@conde­nast.fr

GQ (France) - - Courrier - Bye-bye la po­li­tique ? Par Jean-phi­lippe Laurent

New_­couv-mon­te­bourg oked.indd 2

Cher GQ, Quelle dé­cep­tion de voir Arnaud Mon­te­bourg en cou­ver­ture ! Pour moi, ce n’est pas quel­qu’un d’au­then­tique. C’est un homme d’image et pas un vrai homme d’ac­tion, plu­tôt du genre à bi­douiller une vi­site of­fi­cielle dans une en­tre­prise pour être sur la pho­to. Ce mon­sieur a une grande gueule et des ré­seaux qui ne sont qu’au ser­vice de son propre in­té­rêt. Voi­là mon avis ! Louis

Le @Gq_­france de fé­vrier dans la boîte aux lettres et Arnaud Mon­te­bourg en guest star:d @Che­vil­lonw

Je vais al­ler ache­ter ça. Hâte de voir ses conseils style! @_Mar­gal

Très beau por­trait de @mon­te­bourg dans le nou­veau numéro de @Gq_­france ! Ça change des por­traits ca­ri­ca­tu­raux des autres mé­dias. @ju­lian­ross10123

Pour la pre­mière fois, un homme po­li­tique fran­çais en « co­ver » de notre ma­ga­zine. Ce choix dé­clenche chez vous des ré­ac­tions contras­tées, comme l’homme lui-même. Mer­ci à ceux qui ap­prouvent notre ini­tia­tive. Louis, pour vous ré­pondre : Arnaud Mon­te­bourg n’a certes pas fait ses preuves en tant que chef d’en­tre­prise. Mais la lec­ture de notre en­quête au­rait pu vous convaincre que de nom­breux pa­trons ont comme vous dou­té de ses com­pé­tences lors de son ar­ri­vée à Ber­cy, avant d’être sé­duits par son en­ga­ge­ment à dé­fendre l’in­dus­trie fran­çaise.

Cher GQ, Fan de votre ma­ga­zine de­puis le pre­mier numéro, je suis éton­né de ne pas avoir en­core vu une cou­ver­ture de GQ avec Simon ou Alexandre As­tier. Ils ont pour­tant cha­cun une ac­tua­li­té as­sez im­por­tante, Alexandre avec son spec­tacle « L’exo­con­fé­rence » et son adap­ta­tion d’as­té­rix et Obé­lix qui vient de sor­tir au ci­né­ma. Et Simon As­tier avec la sai­son 4 de sa sé­rie He­ro Corp (France 4) qui rem­porte un suc­cès gran­dis­sant sai­son après sai­son. Dans l’es­poir que vous puis­siez re­mé­dier à cette pe­tite la­cune, je vous sou­haite une bonne conti­nua­tion. J-ré­mi (par mail)

Cher J-ré­mi, Nous sommes nous aus­si im­pres­sion­nés que vous par la créa­ti­vi­té polymorphe des As­tier. Mais leur sé­rie phare Ka­me­lott s’est ar­rê­tée en 2009. He­ro Corp, est un car­ton sur le web mais nous fait moins rire. Et s’il se consacre ef­fec­ti­ve­ment à la réa­li­sa­tion avec suc­cès, Alexandre est du coup moins vi­sible en tant qu’acteur. On at­tend donc que de beaux rôles nous per­mettent de consa­crer plus de place à ces deux ta­lents.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.